étiquettes

petite chose

p

Après Nara

C’est le soir, et j’avais envie de repasser sur mon blog, la journée a été belle. Je viens de prendre une douche, me voilà rafraichi après une journée à cuire ou à étuver, je ne sais plus trop. J’ai bien dû perdre deux à trois litres d’eau, mais ça en valait la peine. J’aime me promener à Nara. Nara, bien que ce fut la première « vraie » capitale du Japon, la première partie pour être la capitale...

Rêves, rêves

Je voulais vous confier l’un de mes projets en cours, un très long article qui m’a retenu une bonne partie du mois dernier et empêché d’écrire. Et puis au fur et à mesure, je me suis aperçu que je ne pouvais pas le publier hors contexte, hors du projet lui-même. Je souhaite le mener à bien, ce projet, patiemment. J’y travaille. Je me suis lancé seul pour préparer un « produit clés en main », j’y...

Allez, dansez!

La décennie 70 tirait sur son interminable fin, avec ses pattes d’éléphants en Tergal, ses chanteurs ringards, ses baby boomers revenus de leurs communautés à la campagne, ses militants désillusionnés mais encore plus arc-boutés sur leurs idées, ça puait la fin d’époque, la longue agonie des trente glorieuses, l’embourgeoisement confortable des classes moyennes trentenaires avec leur...

En bloguant

La ville est en plein déconfinement à la japonaise, c’est à dire qu’après le confinement très relatif des deux derniers mois, tout reprend une certaine forme de normalité.

Idir n’est plus: 3 mai

Voilà. Cette chanson, c’est, ça a toujours été, ça restera toujours ma préférée. Et dans cette interprétation originale de 1979, avec la flûte. C’est une chanson qui raconte nos pères, nos mères, nos familles de l’autre côté. De l’autre côté de quoi, en fait. On est quelques millions à nous débattre en nous sans trop savoir quelle réponse y apporter, alors le texte fait mal, très mal. Des deux...

Humeur du jour…

Je n’ai aucune illusion sur la France, je n’y attends ni n’en attends rien. Je connais tellement de monde qui y survit, malgré des diplômes et du talent

Calvaire…

Tout est faux, au Japon. Il suffit d’aller à 50 kilomètres de Tokyo pour voir des villes pauvres, des gens vivant petitement, des paysages balafrés par l’hyper-industrialisation…

Bavardage en mâtinée

Ce n’est pas une fiction, c’est encore moins une auto-fiction, ce n’est pas vraiment une autobiographie ni une biographie, peut-être vaguement un élégie même si ce n’en est pas une…

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Ce Mois

MBC | Archives

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram