Quand Paris me manque…

Paris me manque. Je n’y pense jamais, mais qu’elle apparaisse dans une vidéo, et le manque est très vif, l’espace d’un instant je ne suis plus ici, et je ressens à quel point je n’y suis pas, à Paris.

Lire la suite0

L’Observateur

De très loin, je suis, j’observe cette campagne électorale où, pour la première fois, je ne sais pas du tout pour qui je voterai ni même si je voterai. Ce sera la première fois que je serai en dehors, totalement, armé de mes seules idées et de mes seuls principes, libre totalement, défait politiquement aussi.

Lire la suite0

Le printemps à petits pas

Comme toujours, le dimanche, je marche ma quinzaine de kilomètres dans la ville, elle est calme et j’y sens passer les saisons.
Les pruniers sont encore en fleurs mais petit à petit les voilà qui se découvrent. Et on voit de plus en plus des variétés de cerisiers précoces couverts de fleurs, de mitsumata, les derniers camélias sont en pleine floraison, les oiseaux semblent comme réveillés après un long sommeil et on est heureux de les voir qui volent d’arbres en arbres. Les mousses, toutes jaunies par la sécheresse de l’hiver, retrouvent des couleurs et l’on aperçoit ici et là de jeunes pousses d’herbes. À ma fenêtre, le rosier fait des feuilles et verdit, il semblait mort il y a encore quelques semaines. Tout s’anime et dans quelques semaines enfin, ce sera le printemps.
Ouf…

Lire la suite0

Kôenji, temples et cerisiers

C’est toujours un peu long, cette période. Une sourde impatience nourrie des énergies du printemps monte doucement et nous rend le froid, la grisaille et les vents de la fin de l’hiver chaque jour un peu plus insupportables. Mais doucement, doucement, la nature se réveille, et nous avec. Dans trois semaines, les cerisiers exploseront de fleurs roses et blanches, avant que ne sortent ces feuillages d’un vert si lumineux… Impatience.

Lire la suite0

Du temps qui passe…

Si vous passez par Tokyo, oui, vraiment, allez à Kamakura. C’est très rapide, de Tokyo, à peine une heure en train, et vous voilà plongés dans une ville calme, presque campagnarde, avec beaucoup de temples, de la forêt et la mer, que demander d’autre pour se reposer?

Lire la suite0

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: