Tokyo, Quartidi 24 Nivose 217

T

Cela ne se voit peut-etre pas, mais le peu de changements que j’ai opere sur ce blog m’ont demande un certain temps. Pas que ce soit difficile, mais je ne suis pas un professionel du html or, pour personnaliser ces pages, il n’y a pas d’autres solutions que mettre les mains dans le cambouis, et corriger, rectifier, effacer, comparer jusqu’a avoir un resultat correct. Je suis desormais tres proche de ce que je cherche. TB m’avait invite a changer le fond et prendre un fond clair car ce serait plus lisible; voila qui est fait. J’hesite toutefois a adopter le tout blanc : ne serait-ce pas trop flashy ? J’ai change les polices, optant pour la tres classique Times pour les titres et ne conservant Trebuchet (!) qu’aux textes, la encore pour des raisons de lisibilite : Times, ca ne le fait pas. Et puis egalement, a mon grand regret, je vais banir la couleur de ce blog. Il n’y a rien a faire, ca ne fait pas propre. Ce blog n’est pas un livre d’image. Et puis peut-etre irez vous, comme Popol, regarder les photos que je poste dans mon “autre blog” (lien dans ce texte et a gauche). J’ai actualise les contenus et posterai de nouveaux albums dans les jours qui viennent. Ca aussi, ca demande un temps incroyable… Je reve a la suite iLife09 qui sort dans quelques jours; iMovie acheve sa revolution. En fait, je ne fais plus de videos a cause de iMovie08 ! Je vous assure que c’est vrai… iMovie06 etait un peu archaique, certe. Ca moulinait grave, des fois, et l’utilisation etait parfois fastidieuse car assez peu precise (a moins de prendre tout son temps). iMovie08 a ete en terme d’ergonomie un reel progres car l’interface est beaucoup plus precise et le travail est rapide. Seul point noir : la disparition de presque tous les effets speciaux, transitions et autres “gadgets” qui faisaient le charme de iMovie… Un logiciel de montage video, point barre. Je me suis mis a reporter mes projets, et puis je n’en ai plus fait. iMovie09 garde la nouvelle interface (a la Final Cut) mais integre de nouveaux tous les effets des anciennes versions, en en integrant de nouveaux dont un stabilisateur d’images. J’aimerais refaire des videos, ce logiciel m’en redonne l’envie. Et comme j’ai plein de points sur ma carte Yodobashi Camera, ca ne coutera quasiment rien. Et comme j’ai du temps devant moi, ca m’occupera…

Pour les photos, j’ai scanne pas mal de films que je glisserai dans des albums sur mon “autre blog”, comme je viens de le faire pour des photos prises au Pere Lachaise il y a une dizaine d’annees a Paris (avec mon vieux Practica, mort entre temps…). La photographie argentique est ideale pour photographier la lumiere, comme vous pourrez le voir sur ces photos que je n’ai pas retouchees. La luminosite du ciel en ce moment m’invite a ressortir mon vieil Olympus OM1. C’est drole, ces appareils photos : mon Olympus date de 1973. Je l’ai paye 30 Euros il y a 6 ans. Les joints en mousse avaient “brule”. Je les ai remplaces par ceux du vieux Practica, tout simplement. Il est comme neuf. A Ginza, dans les boutiques specialisee, un OM1 vaut environ 40,000 yens… Oui, 320 euros ! Ca creve pas, ces vieilles betes. Alors que des Canon digitals ultra sophistiques sortis il y a 5 ou 6 ans, ca ne vaut plus que 20 ou 30,000 yens (quand ca en valait plus de 100,000). Ben oui, les pixels demodent vite, et l’electronique finit par rendre l’ame. J’adorait regarder les boitiers sur le boulevard Beaumarchais. Reitinette, Nikkormat et Leica, Ricoh et Pentax K1000… Et que dire de ces magnifiques boitiers moyens et grand formats dont les epreuves peuvent etre agrandis 100 fois, 1000 fois sans souffrir le flou… J’ai passe quelques heures dans ces petites boutiques entre Ginza et Shimbashi il y a quelques semaines, juste le plaisir de voir ces vieux appareils photos qui ne sont plus recherches desormais que par des amateurs eclaires et quelques photographes. Tout comme pour les platines disques, quelques marques se lancent dans le 24×36 et sortent des reflex a l’allure robuste mais qui ne rentreront jamais dans la legende. Mon OM1 est une legende a lui tout seul : il fut le premier 24×36 reflex grand public a proposer des accessoires de qualite professionelle; la gamme d’optique etait impressionante et les differents teleobjectifs valent aujourd’hui de petites fortunes; en effet, la marque utilisa tout son savoir fait acquis dans l’optique medicale (les microscopes) pour presenter un gamme de grande precision. Quand a l’appareil, il etait le plus compact de son epoque.
J’aime mon OM1 (ca me rapelle une certaine video, dans Jacky Brown).
Ici, il continue de faire dramatiquement froid. Duodi, Jun et moi sommes alles nous promener vers Matsudo puis Kogane, dans le departement de Chiba. Si le Parc / residence des Tokugawa a Matsudo s’avera terriblement decevant (je passe sur les 2 guides qui ont fait semblant de ne pas me voir, mais qui furent tres prevenant avec d’autres visiteurs de la “villa”), je ne peux que vous encourager a aller a Kita Kogane au Hondoji. La periode la plus favorable semble etre juin, car il y a des ajisai (rododindrons) partout : ce doit etre tres beau (photos en ligne demain sur mon “autre blog”. Hier, Tridi, c’etait ferie. Nous avons fait une rapide sortie vers Ueno/ Akihabara faire quelques courses, mais il faisait vraiment tres tres froid. Je me plains, avec nos 1 a 2 degres du matin… J’ai vu qu’en France, c’est carrement glacial.
Allez, il est tres tard, nous voila deja Quintidi. Bon anniversaire a Tarikavalli, nee le 25 Nivose…
De Tokyo,
Suppaiku

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram