Tokyo, mon amour / 東京モナムール

T

J’avais rendez vous ce mercredi a Tokyo. A plus d’un titre. C’est toutefois vetu d’un costume que j’ai aborde la capitale. “Ici il est 5h50 et j’arrive sur le quai du Shinkansen en costume et en Guerlain. Mon train s’appelle Hikari (lumiere). Ca tombe bien le jour se leve. Je trouve ca drole. C’est un jeu dans mes vacances. Bon a part ca il pleut sur Kyoto. Et je suis impatient de re-voir Tokyo.”, ecrivais a quelques amis. “Nozomi est vraiment tres beau…mais bon ce sera Hikari…”, “Et d’un seul coup grand soleil et arc en ciel, il fallait juste franchir les timides montagnes qui entourent Kyoto. Paysages du Japon de la grande panurbation alternant espace rural et espace plus densifie, un peu comme la Seine et Marne, mais avec toujours la presence de montagnes boisees. Je note que mes pieds ont plus de place qu’en premiere en Eurostar. Bonne nuit a vous (sauf Alain qui doit avoir quitte le travail : bonjour!)”, “Je suis a Ueno. C’ert un peu comme Stbg St Denis. Je vais me gaver de sushis a mon kaiten prefere. Vous loupez! Je penserai a vous. Je me rappelais pas aimer Tokyo a ce point.”, et puis en fin d’apres midi ce commentaire, Ou je suis.c’est malfame…Mais j’aime bien Shinjuku. J’aimerai bien travailler a Tokyo. Mais je suis content d’etre a Kyoto. Ici j’aurai deja plus d’argent. Et puis c’est des vraies vacances. Je suis au milieu des love hotel, “rest 4800 stay 9800″. Je viens de rentrer dans un cafe. Il fait frais.”.
NON, je ne suis pas alle dans un love hotel.
Cette journee a ete tres courte, pour tout vous dire. J’ai retrouve “des gens”, le matin : j’avais en effet un entretien professionel – qui s’avere ne pas avoir reussi, tant pis. Je les ai quitte vers 12h30 et je me suis dirige vers Ueno / 上野 ou je comptais bien manger des sushis dans une gargotte a sushis que j’aime bien. J’en ai egalement profite pour retirer de l’argent dans un des seuls distributeurs VISA de la capitale. Puis j’ai tranquilement marche jusque Akihabara / 秋葉原 – j’aime beaucoup ce nom, “champs des feuilles d’automnes”. La, a ma grande surprise, j’ai recu appel de mon ami Stephane qui etrainait sa freebox sur appels longues distance avec le Japon. Moi, la mienne m’attend. D’ailleurs, entre la freebox et ses 15Mega et le nouveau Mitsubishi M430i a sortir dans 1 mois, que va t’il me manquer du Japon… (moue perplexe) ? J’ai trouve ca sympa, recevoir un appel de Paris.
J’ai pris le train, suis alle a Shinjuku. La, j’ai beaucoup filme, meme un peu le quartier chaud.
Le bruit de Shinjuku, ses lumieres et son agitation m’ont fait un tres grand bien et il est tres clair que je prefere Tokyo a Kyoto, que ce n’est pas du tout la meme ville. Mais on peu vivre a Tokyo, quand comme moi on est habitue aux grandes villes.
C’est ainsi, en marchant camera au point, que je me suis retrouve dans le quartier des love Hotel tres discrets de Shinjuku. Et que je me suis arrete dans un petit cafe, “chez Marielle”, ou l’eclairage et le decors m’ont rappele l’ambiance des cafes du 13eme arrondissements dans la serie “les 5 dernieres minutes”, version 60’s avec Raymond Souplex. Mais le moka etait excellent, et le voisinage d’un groupe bruyant reuni autours d’une escort girl et de son book m’ont assez diverti. Je me suis alle m’acheter un pull chez Uniglo, puis suis alle boire un verre a 二丁目.
La, il a fallu que je cours pour attrapper mon train, que j’ai donc recuperer a Shiomiya / 品川、comme tous les salaryman aux joues rouges qui couraient autours de moi! Je suis arrive a 23heures a Kyoto, son calme. Et fatigue de ce periple commence par un premier metro a 5h35…

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram