Sale temps

S

Dimanche, apres une visite au Tofuku-ji, alors que le soleil declinait et qu’un ami me disait dans un mail qu’on parlait beaucoup du Japon a Paris, j’ecrivais :
“Fin d’apres-midi tranquile dans une ville de province. J’ai l’impression d’etre dimanche depuis 2 jours… Bref vivement mercredi… Le jishin a en effet ete tres fort, mais surtout ca continue de trembler… A Kyoto on est loin de ca. En fait Kyoto a ete la meilleure capitale du Japon au niveau jishin. Je vais en revanche a partir de mercredi dans le pire endroit au monde a savoir Tokyo. A voir la tete des presentateurs TV j’ai le sentiment qu’une certaine inquietude plane, car “il” a quand meme 10 ans de retard et depuis un ans c’est comme si ca “tournait autours du pot”. Je crois vraiment que c’est pour bientot: la nouveaute c’est qu’ils sont en surface (celui la, 10km). En France on se limite a dire force 6,8 mais ca fait pas la meme chose en surface et en profondeur… Qui sait je serai peut etre la pour voir ca… En tout cas ce tu as vu ou verra n’est rien a cote des images qui passent ici a la TV. Au passage je remarque que toutes les chaines remplisrent leur role de service publique vraiment tres bien tant pour un taifuu que pour un jishin.A part ca beau temps et belles ballades meme si je commence a avoir besoin de ville… Petit sale aux lentilles… Sinon j’ai presque choisi mon keitai…et il y a plein de trucs chez Muji qui me plaisent bien… dans quel quartier habiter… 🙂 “

Je laisse le mystere planer sur cette derniere allusion…
A la television, les images sont d’une tristesse affligeante. Il pleut aujourd’hui, et la temperature est, la bas, la nuit, d’environ 10 degres… Comme je viens de l’ecrire a quelqu’un,
“Je suis toujours en vie. Ici, le typhon n’a pas fait de degats et le tremblement de terre etait beaucoup plus au nord, donc rien du tout. Les images a la TV sont assez spectaculaires. Les maisons tiennes, mais les fondations sont entrainees par la terre qui se derobent… et les maisons glissent, devalent les pentes, tombent sur les routes. Pour le Japon, c’est une vraie catastrophe car c’est une region reculee, froide des octobre novembre. Il y a 27 morts et plus de 1500 blesses, plus de 100 000 sinistres, ce qui pour le Japon est beaucoup. De plus, le deraillement (pourtant leger et sans victime) du shinkansen attisent les craintes quand a son systeme de securite. Et comme toujours, on reparle du tremblement de terre a venir dans le Kanto, la region de Tokyo et Yokohama.”
Et je ne vous raconte pas l’avalanche de commentaires sur les Shinkansen… ca valait la secheresse l’an dernier. Pour ma part, derailler si peu, sans faire de victimes, apres un truc pareil… moi, je trouve qu’il a bien fonctionne, le systeme de securite. Mais bon, la tele…

Il faisait beau hier, et je visitais la villa Imperiale de Katsura. L’endroit est vraiment magnifique, delicat. Je le prefere nettement a Gosho, a Kyoto. Encore une fois, la petite ville de Katsura, sous le soleil, m’a bien plu. J’ai fait une halte au petit Jinja pres de la villa. C’etait bien… Au cours de la visite, 2 touristes francais. Qu’est ce qu’on est causeurs, nous les francais, et qu’est ce qu’on cherche a avoir une explication pour tout, a classer, cataloguer. Qu’est ce que nous sommes curieux et comme nous devons etre exasperant. Je m’inclus dans le lot et, a mon grand desarroi, je me suis appercu que j’etais exactement comme ca ! Pas comme ces Americains qui laissent le soin a leur appareil photo de fixer dans la memoire, ou a ses allemands, encombres par leur sac a dos et le nez dans leur guide, non. Et bla bla bla, “c’est tres japonais”, et bla bla bla, et pourtant, ces deux personnes assez agees ont dit des fois des choses extrement judicieuses, intelligeantes, et je crois percer la secret de la France, son fameux “genie” : c’est vrai qu’on a un cote “je sais tout” exasperant, mais peut etre plus que les autres nous cherchons a comprendre comment ca marche, a nous mettre dans l’oeil et l’oreille de l’autre. Il y a dans cela une authentique modestie que l’on retrouve chez nos intellectuels et qui expliquent pourquoi les ecoles francaises de sciences humaines, de sciences sociales aient ete si longtemps domines par la France. En tout cas, j’ai fini par trouver ces 2 touristes qui parlaient fort les plus sympathiques que j’ai croise ce mois ci. Les monsieur avait l’air malade, ne pouvait plus dessiner (c’est sa femme, bavarde, a la voix forte, qui disait cela a leur guide japonais) et faisait donc des photos a la place. Il aurait dans sa vie fait enormement de livrets de dessins. Je me suis dit que c’est triste, ne plus pouvoir dessiner.
Une belle promenade, un bel apres midi de midi a cinq/six heures.
Bon, allez, je vais faire des courses, puisque le temps est si mauvais. Je vais m’acheter un pantalon et un pull…

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram