Retour à plus de simplicité

Voilà l’année qui s’achève. Voici également une époque qui se termine. pour moi et, pour nous tous aussi, je le pense. Je décide donc de revenir à de la simplicité dans la présentation de ce blog. Noir, gris, blanc. J’espère que ce parti pris vous plaiera.
J’ai installé la pendule qui m’accompagnera bientôt, Tôkyô. En bas de page, le compte à rebour avant le départ. Je crois que je suis satisfait de ce résultat. C’est en gros ce que je voulais. Suppaiku aspire à du sobre, du simple, du gris, du terne, du calme. Il a besoin de remettre ses idées à plat. C’est la première condition pour se réenchanter, et ainsi pourra t’il bientôt non seulement vous distraire mais également, souhaitons le, vous émerveiller.
Supprimons le superflu, revenons à l’essentiel. Eteignons nos téléviseurs. Balayons nos yeux du trop vu, du skisvoit, de la mode et du clinquant..
En espérant que cette présentation, sobre et terne, vous plaira.
De Paris,
Suppaiku


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *