Quel beau temps

Q

2 journees magnifiques ou seul le vent en fin de journee ainsi que la fraicheur nocturne rappellent que l’on est deja en automne…
Hier ? Visite a Katsura, mais je n’ai pu visiter l Jardin Imperial car je ne savais pas que pour celui la, aussi, il fallait etre inscrit. Bon, on y retournera. D’autant que la promenade m’a enchantee… Ainsi, dans ce mail…

“Aujourd’hui, journee glande. Ma promenade hier m’a inspire et je vais donc faire
la meme chose aujourd’hui, prendre le velo, rouler… Le Japon profond, sous le
soleil, est vraiment tres beau et pour la premiere fois, je me suis senti
“vraiment” au Japon. C’est calme, les maisons sont en bois, les gens marchent
tranquilement, je n’ai pas croise un occidental, les rues s’enchainent,
tranquiles, les commerces sont de petites boutiques ou tout s’entasse, et
surtout, achetant une petite patisserie (tsuredzure, une gaufrette fourree
d’une mousse au the vert… delicieux), j’ai eu droit a la vraie politesse :
sourire, buste incline a mon depart et surtout, un seul “merci”, dans le
dialecte du Kansai, Okini. Quel contraste avec la politesse automatique qui
fait parfois dire “arigatou gozaimashita, okini !” a certains jeunes vendeurs
et vendeuses (trad, merci, et merci). J’ai senti la dame assez troublee de me
servir et puis comme je parlais japonais, elle est restee tout sourire. C’est
vraiment charmant et typiquement , ce soucis de faire “parfaitement” bien. Et
quel temps magnifique. Seuls le vent un peu frais et l’absence du chant des
cigales japonaises me rappelaient que ce n’etais pas l’ete, car le soleil tape
encore fort… En revanche, les soirs sont tres frais, autours de 15 degres.”

En effet, la ville est petite, tranquile, et c’est bien une de ces villes du Kansai qu’aime filmer Kawase Naomi. Joli, gentil. Ca donne presque envie de visiter le sud de la France… Bruit des trains qui passent au passages a niveaux, ding ding ding, velos, place devant la gare avec l’inevitable centre commercial appartenant certainement a Hankyu, la societe de chemin de fer proprietaire de cette ligne… Vraiment un joli endroit, ou les champs potagers minuscules voisinent avec des bois, des habitations, une nationale, et un centre plus dense fait principalement de maisons dont une, magnifique, en bois et au toit pointu de chaume a croisee et poutre porteuse centrale, typiquement japonaise. J’ai film ces rues, les gens, ecoute et enregistre les bruits. Pris des photos aussi. Mais plus que la couleur, cette annee, ce qui retient mon attention est le son. Le son du Japon…

Aujourd’hui, je ne voulais rien faire. Mais il faisait si beau, alors…
“Heian Jingu. Un jardin absoluement merveilleux. Des oiseaux a profusion, et qui chantent. Une tres grande variete d’essences qui donnent comme toujours une tres grande richesse de vert. En fond un tambour et des rifflets, un kami doit se promener comme moi… tranquilement, a snn rythme. Moi j’ai pris le tps de lire les poesies qui inspirent le jardin, a voix haute; rien que pour le plaisir de m’entendre dire de la langue ancienne… LES TOURISTES PASSENT COME LE VENT ET DISENT “C’EST BEAU” ET S’EN VONT… Moi je reste. Je me suis paye ce temps en travaillant toute une annee. C’est bien merite. Deshou? Encore le son de tambours et de flutes… Je comprends assez mal ces gens qui “font” l’Egypte, le Paraguay ou le Japon… Moi je veux pas courir, maisecouter les oiseaux, m’assoir comme en ce moment, devant un lac ou flottent les nenuphars.. et repenser aux peu de choses que j’ai comprises de poemes que j’ai lus… Mais alors comme il fait beau…… ”
J’ai bien du y rester 3 heures. Assis, me promenant, deambulant dans cette verdure luxuriante. Les touristes qui en generale m’agacent (presses, toujours presse, mais que voient ils au justes, cherchent ils au moins un peu a connaitre, a brusquer leurs sens et parfois meme a conclure qu’ils n’aiment pas…) ont ici fini par me faire rire. Une dame d’un certain age, americaine blonde a l’accent italien m’a demande de la prendre en photo a l’un de ces points de passage obliges d’une visite ou tout le monde fait sa photo, “j’y etais”. Je l’ai prise en photo. Et puis elle est revenue, elle a pose sa camera, et elle s’est filme. Des gens l’ont interroge, elle a ete genee, je crois qu’elle a ete un peu decue de la prise, mais bon, c’etait quand meme dans la boite… Elle est repartie, souriante. Je l’ai trouvee drole, mignonne, on devinait la petite fille contente d’etre la.
Alors, quand le jardin a ete vide de monde, j’ai fait pareil. Je me suis photographie, je me suis filme. De toute facon, ce jour a ete la journee de mes auto-portraits. Moi aussi, j’y etais. Na !
Et j’ai meme realise que je peux y retourner. Na !
Bien, sur, je comprends ces gens presses, le voyage coute cher, ils ne restent pas longtemps, ils veulent “tout” voir. Mais bon…
A cote, on fete un anniversaire. Sympa, cet hotel. Je n’avais pas vu, mais il est surmonte d’une croix. Un proprietaire japonais chretien au Japon… Je comprends le cote “echanges culturels” de l’endroit, les expositions de peinture, les concerts… Bof, pourquoi pas. C’est un endroit gentil comme le Japon. Et puis comme ca je repense a Francois Xavier, a ces jesuites ivres de Japon et je me dis qu’entre ce pays et nous il y a un lien etrange, une fascination reciproque qui n’a jamais bien su quels liens emprunter… mais reelle.
A bientot.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Ce Mois

MBC | Archives

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram