Post-scriptum : temples et sanctuaires

P

J’ai ecrit ce mail pour quelques amis, peut etre vous interessera t’il…
Bon, j’ai change mes plans ce jour la et ai pris plaisir a me perdre dans Katsura et ses alentours, mais le contenu du mail peut peut etre en interesser certains.

“Allez, un peu de tourisme me fera beaucoup de bien. Aujourd’hui Katsura (palais d’ete Imperial) et Tofuku-ji (temple bouddhique). Juste pour info : un temple, c’est obligatoirement bouddhique, cela consiste souvent en un ensemble de batiments entoures de jardins. Le temple par excellence s’appelle Tera (appellation purement japonaise), s’ecrit 寺. Tera se prononce aussi parfois en “sino-japonais” (les japonais ont adopte l’ecriture et japonise les prononciations)ji. Donc, par exemple “kyomizu-dera” et “tofuku-ji”. Mais il prend aussi l’appellation de do, ecrit 堂. Je ne saisis pas bien la difference. Enfin, il y a aussi in, 院. A chaque fois, il s’agit d’un temple, donc bouddhique.
La religion du Japon, ou plutot l’ensemble de croyances qui irriguent la societe japonaise et ont resiste -malgre une forte impregnation- a l’influence chinoise, s’appelle Shinto, la voie des Dieux/kami, 神道. Il s’agit de pratiques ancestrales ou les ancetres, les elements, les esprits, la nature, mais aussi les peurs trouvent une place dans des gestes simples accomplis individuellement ou en groupe, par soi meme ou par l’entremise d’un pretre ou d’une pretresse mystique possedee, etablissant un lien entre deux mondes. On parle de pantheisme (la place de la nature) et de chamanisme (pratiques divinatoires, possession), mais ce n’est pas tres juste car en fait dans le temps cette “religion” n’etait pas unifiee, et ce qui en est le fond est un culte mele de
respect pour les ancetres, et une place particuliere accordee a la nature, crainte/respectee mais aussi dominee en meme temps. La domination est “conjuree” par des pratiques qui sont sensees la rendre acceptables par les divinites. C’est donc plu complique que le pantheisme. Le shinto, de tout temps, se pratique dans des sanctuaires, jinja 神社 – espace des dieux/kamis 神. On ne dit donc pas temple pour le shinto. Et puis, derniere info, les Kamis sont vraiment tres differents de nos/notre dieux. Ils sont terriblement humains : ils aiment boire, manger, danser, font des concours, des strip tease, etc. Ce ne sont pas des modeles, mais des etres dont il faut se concilier des bonnes graces – qui sait, ils pourraient se mettre en colere, alors qu’en leur offrant de grosses bonbonnes de sake, du poisson seche, ils vont passer une bonne soiree et vont dormir le coeur content pendant un certain temps. Ouf ! Bref, le shinto est une religion de vie.
La mort est ainsi confiee au bouddhisme - bukkyou 仏教-, puisque le bouddhisme s’occupe de la souffrance des ames et de leur reincarnation, du perfectionnement de soi. Voila le modele, le bouddha, otoke 仏 en japonais. Au passage, si le bouddhisme a pris cette place au Japon, c’est certainement que ce culte voue aux ancetres dans le shinto se mariait tres bien avec les propositions du bouddhisme sur le destin des ames qu’il convient de pardonner, de prier afin qu’elles soient delivrees du cycle des transmigrations et de l’errance eternelle…”

Bye bye.

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram