Primidi 1er Ventose 217: Ijime et Saint-Valentin…

P

(Je tiens a formuler de plates excuses quand a la pauvrete en terme de language et d’orthographe pour mon post d’hier. Une chose est de jouer au cafe du commerce, une autre est de livrer un texte barde de fautes de frappes, de fautes de francais et d’une expression aussi pauvre.
Le post est desormais corrige, amende. Je vous ai meme rajoute, en guise d’excuses, les accents et cedilles que mon clavier japonais se refuse a me fournir -Suppaiku)

Jun travaille dans une assez importante societe specialisee dans l’importation de produits specialises qui comprends plusieurs bureaux a Tokyo. Lui, a fini par se rerouver dans Chiba, la ou arrivent et sont entreposes les stocks apres avoir faitles differentes declarations legales. C’est amusant, mon amie Frederique fait le meme travail que Jun.
La semaine derniere etait une de ces specialites japonaise, バレンタイン, la Saint-Valentin. Si vous pensez connaitre cette fete, detrompez-vous, elle a ete revisitee par le conformisme de groupe japonais avec l’aide des fabriquants de chocolats qui voulaient se debarasser de leur stocks de Noel. Ici, ce n’est pas une question d’amour, non. C’est une histoire de genres. Une histoire de sexe ou, comme pour le 紅白, le programme de TV de la NHK pour la veillee du Nouvel An, ou l’equipe des blancs affronte l’equipe des rouges. Pour la Saint-Valentin, c’est les garcons contre les filles.
Les fabriquants ont dit aux femmes, pour la Saint-Valentin, des boites de chocolats tu offrias. Et aux hommes, un mois apres, pour le jour que nous decretons etre le ワイトデー/white day, au triple de la valeur tu rendras. Des le nouvel an passe, les chocolats envahissent les magasins. Mitsukoshi, Takashimaya y vont de leur “chocoate collection 2009” avec des boites de grands chocolatiers a 500 yen la bouchee, et de facon plus modeste, les grandes surfaces proposent des boites aux decorations enrubanees et souvent ornees d’un drapeau belge pour des tarifs bien plus abordables, entre 500 et 1000 yens la boite. Bien sur, il y a plus cher, mais les Japonais ont beau etre conformistes et faire ce qui est attendu d’eux, il ne sont pas cons pour autant !
バレンタイン est une fete sociale, et c’est au travail qu’elle trouve tout son sens. Toutes les femmes offrent des hocolats a tous les hommes, quand je vous dis que c’est comme le 紅白… Cependant, et on voit bien que c’est une obligation qui les gave mais qu’ils suivent de peur d’etre juges par leurs collegues (qui pensent la meme chose), on s’y met en commun. Ainsi, dans son entreprise, 4 employees ont achete leurs chocolats ensembles. Degeulasses, au passage. Une sorte de planque visiblement de nationalite belge, qui pour notre malheur est chocolatier. Il aurait vendu sa tete pour faire “europeen” sur une boite de chocolats Lotte/ Meiji/ Ghana que c’eut ete nettement preferable…
Et c’est la que se manifeste l’ijime, appelons ca harcelement, mise au ban, intimidation ou brimade, relegation, degradation de la personne. Il y a une femme d’une quarantaine d’annee qui en est victime. Elle dejeune seule, elle travaille seule, personne ne lui parle, mais on parle derriere son dos. Elle n’a meme pas ete invitee pour le repas de fin d’annee (mais elle a eu le courage et le culot d’y aller : ils n’ont rien dit, mais ca les a fait drolement chier). Eh bien, les 4 employees qui se sont mises ensembles pour acheter des chocolats l’ont, tres naturelement, exclue. Elle a a achete des chocolats toute seule. Une boite par personne. Environ 30 hommes. A 500 yens la mini boite, ca fait 15,000 yens (120 euros), pour des collegues qui ne la respectent meme pas. Juste pour eviter qu’ils medisent encore plus si elle ‘en avait pas achete… Au demeurant, pas mauvais : simples, donc tres corrects.
Le plus fou est que ce n’est meme pas sur qu’elle voit la couleur du white day…
Hier, elle a ete convoquee par le chef. Elle ne travaille pas assez vite. C’est son deuxieme avertissement. L’ijime a commance il y a longtemps. Elle habite a Saitama, elle a deux heures de transport pour aller travailler. Auparavant, elle travaillait vers chez elle, mais elle a ete mutee le plus loin possible. Objectif, qu’elle demissione. Et la voila qui s’accroche desesperement a ce travail… C’est dingue, ce qu’une malheureuse boite de chocolat peut raconter des relations sociales, des relations humaines et des qualites morales des individus. En l’occurence, ici, ce n’est pas tres brillant.
De Tokyo,
Suppaiku

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Madjid Ben Chikh Par Madjid Ben Chikh

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram