Litteratides

L

Je viens d’arranger la maquette de ce blog et le resultat me semble satisfaisant au vu de mes pauvres capacites pour tout ce qui touche aux languages webs. Le precedent modele, celui que j’ai utilise pendant un mois en janvier, sur fond creme, j’en etais assez fier car je l’avais bidouille moi-meme a partir d’un template Blogger que je n’avais utilise que pour avoir une structure logique que je ne maitrise pas (c’est un metier, je vous dit!). Mais au fil des ans je m’etais familiarise avec le language assez simple et la structure elle meme m’etais devenue familiere. Par ailleurs, comme on trouve sur le web un grand nombre de tutoriels html, je pouvais changer les couleurs, elargir la page, mettre un fond fixe ou mouvant, inserer des objets, maitriser les couleurs et les emplacements etc, sans perdre de temps, me consacrant essentiellement a regarder le resultat : la, oui, on en perd du temps… Mon template appartenait a la famille classique de Blogger, du html pur beurre.
Me voici desormais rentre dans le monde des nouveaux templates. Le language est totalement different, et si je comprends a peu pres la structure, le reste m’est assez etranger -meme si je vois a peu pres de quoi il s’agit. L’avantage de ces nouveaux templates est l’acces a de veritables tresors de templates disponibles gratuitement sur le web et dont un grand nombre sont des customisations de Template WordPress (en fait, le must dans ce genre la). J’ai essaye de charger le package WP sur mon serveur Free mais je dois avoir un petit probleme de base de donnees. Bref, vous n’aurez pas encore ce blog en WP. Toutefois, si vous fouillez bien, vous trouverez certainement mon blog en WP.com (un service equivalent a Blogger). Un essai et qui sait, un futur transbahutement. Helas, avec WP.com, il faut payer l’acces a la mise en page html. L’ideal serait le vrai WP, WordPres.org, mais il faut trouver le serveur. Bref, est-ce que ca en vaut vraiment la peine…
J’ai opte pour un modele tres souple et d’une grande rapidite de chargement. Vous l’avez vu evoluer en quelques semaines. Pour tout vous dire, c’est extremenent simple puisqu’il y a un tableau de bord pour changer les polices et les couleurs, mettre une photo dans le titres, inserer des liens… On est tres loin du precedent ou il fallait tout taper a la main. C’est un vrai progres quand on aime non seulement ecrire, mais egalement refleter son etat d’esprit par de nouvelles couleurs, de nouvelles formes, etc… Dans ce cas, ces nouveaux templates offrent un resultat de tres haute qualite. Je vous avoue, ma principale difficulte a ete la re-possession de l’objet car a l’origine, ce modele etait tres different de ce que vous avez sous les yeux. Mais les createurs ont ouvert enormement de possibilites de transformations accessibles du tableau de bord et sans passer par la programmation. Je n’exclus pas de finir par y mettre la main (je l’ai deja fait mais de facon mineure), mais j’ai le temps. Ah oui, j’oubliais ! Comme ce template est a l’origine cree pour WP, il est gratuit ! Vous trouverez le lien au bas de ce blog.

Etre enfin parvenu a donner un nouveau visage a ce blog, c’est l’amorce d’un nouveau depart, d’une etape franchie : j’ai trouve le visage que je veux donner. C’est quelque chose qui a commence quand j’ai arrete de poster des photos en couleur et converti mes photos en N&B, quand j’ai repris le scannage de negatifs. Envie de quelque chose de simple qui aille a l’essentiel. Un peu comme un livre. Je n’aime pas les livres avec des couvertures chatoyantes. L’objet livre m’est d’ailleurs totalement indifferent. Je n’en suis pas collectionneur. Le livre n’est qu’un outil, ce qui compte est le contenu du livre. Le concept de cette nouvelle presentation, c’est juste cela. Et c’est pour cela que le gris domine. On peut faire plus sobre; j’ai pourtant decide de rechercher de l’elegance dans la simplicite, pour que venir et revenir me voir soit aussi un plaisir. La encore, le gris s’est impose a moi. Quand a la photo du bandeau, ce n’est qu’une possibilite offerte par ce template. Apres de nombreux essais, je me suis arrete sur un pont metallique de l’arrondissement de Koto, parce que je crois vous en avoir suffisamment parle pour qu’il puisse incarner ce que j’aime dans l’est de Tokyo.
Comment trouvez-vous ce premier resultat ?
Il y aura d’autres modifications, mais, a moins d’imprevu, elles seront mineures et eventuellement invisibles.

Cette “nouvelle identite visuelle”, comme disent les “communicants” (qui m’auraient bien pris 5,000 euros pour livrer un resultat niquel techniquement – tout en Flash, le top!- mais mediocre artistiquement, avec du mauve et des couleurs parce que “en temps de crise, et comme vous avez perdu votre emploi, a votre age, il faut montrer votre positivite, votre energie, votre caractere “jeune”, etc, des formes arrondies “completement tendances”, etc) me permet de commencer un nouveau travail avec vous.

LITTERATIDES

Je commence l’ecriture de plusieurs nouvelles “en direct”, a raison d’une livraison du “feuilleton” par semaine. En parallele, je vais vous livrer un certain nombre de tentatives avortees pour lesquelles je ne pense pas continuer (mais qui sait, auquelles cas, elles prendront elles aussi leur rythme hebdomadaire). Je vais reposter ma piece de theatre publiee chez Marsa en 2000. Enfin, ceux et celles qui me connaissent peuvent desormais me saluer par mon prenom, ca ne me derange pas de laisser Suppaiku de cote et redevenir Madjid.
La premiere histoire que je vous livre s’appelle Fleur de faubourgs. Une histoire pleine de suspense, de rebondissements et de telescopages divers et varies, un grand feuilleton populaire, un hymne a la… mais non, je deconne !
Il ne vous restera qu’a cliquer en haut sur la magnifique barre de menu…
En revanche, ayant repris les travaux sur la partie photos, vous aurez peut etre des problemes d’acces de temps a autres. C’est qu’en fait il va y avoir d’enormes changements de ce cote la, egalement. On en reparlera tres bientot.
Bon, aujourd’hui, deux posts, un nouveau template sur 3 blogs, correction d’orthographe et de syntaxe de mon post d’hier, etc. Qui a dit que je ne travaillais pas… ?
De Tokyo,
Suppaiku

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Ce Mois

MBC | Archives

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram