Mon grand amour : Antonio Vivaldi

M

Antonio Vivaldi, Concerto per 2 violino la-minor RV523, orchestra Il Pomo d’Oro. Riccardo Minasi and Dmitry Sinkovsky, (violino) Disques Naives 2013

Violent comme il faut, tendre quand c’est nécessaire, passionné toujours mais si souvent réservé aussi, Vivaldi m’accompagne depuis l’enfance, il ne m’a jamais quitté même quand je lui étais infidèle.

Il a su se métamorphoser au fil des ans, autrefois engoncé dans la graisse des orchestres bedonnant et modernes hérités du romantisme, il s’est aminci sous les archets des violonistes baroques et au bout des doigts de clavecinistes de génie, Leonhart, Alessandrini, il s’est remis à danser dans les années 80 et a appris la colère dans les années 90, il a appris à se calmer parfois pour mieux s’emporter souvent dans les années 2000, et le revoilà encore plus surprenant que jamais, amoureux jusqu’au bout, extrême et emporté, et puis latin ensoleillé, baigné dans la lumière de la Méditerranée mais prisonnier de cette église dans laquelle il étouffait, et révolté, trouvant dans la musique ce vent du large et cet appel auquel tout le refusait. Que serait-il si je ne l’écoutais pas, si je l’abandonnais. lui, il ne m’a jamais abandonné, il a bercé mes solitudes, il a écouté mes maux avec tendresse, toujours, et dans le creux de ces interprétations si pesantes du temps de mon enfance, déjà je sentais le frère, l’ami, le confident, l’amant, mon double autre et semblable.

Vivaldi, tel qu’il resurgit de nos jours, par la grâce de cette intégrale de quelques centaines de concertos et opéras que Naïve© a décidé d’entreprendre il y a 10 ans maintenant, et qui ne s’arrête pas, comment pourrais-je en finir avec ce génie modeste, ce prêtre aux cheveux roux si souvent malade quand on l’éloignait de la musique.

Vivaldi, dont l’âme est comme ressuscitée dans cette interprétation sortie il y a à peine une semaine et dont je ne parviens pas, encore une fois, à me passer. Elle me réchauffe. Elle me donne du sens.

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Madjid Ben Chikh Par Madjid Ben Chikh

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram