Menus changements…

M


Une simple fleur dans le jardin de Shinjuku, une rose japonaise. Il y a trois semaines.
Comme vous pouvez le constater, j’ai opere quelques changements sur cette page… Plus que les grands rafistolages et les megas revolutions, ce sont les toutes peties modifications qui sont les plus revelatrices de ce qui s’opere en profondeur. Alors un titre rouge et quelques liens renoves. Je donne des couleurs souhaitables en ces temps hivernaux et incertains.
Je viens enfin (ca perturbe, les problemes personnels) de terminer le livre de Christian Winckler, La maladie de Sachs. Je m’en veux un peu d’etre passe a cote quand c’est sorti, c’est un livre intelligent et fichtrement bien ecrit. Pas grand chose a en dire : j’ai pas envie de passer pour un bavard. Mais je n’ai pu m’empecher de penser a moi, aux justificatifs que l’on donne a son medecin, parfois; ils doivent en entendre tellement, toujours les memes… Marcel Proust m’avait fait un peu la meme impression. C’est pas facile, rentrer dans cette intimite la, celle qui ne se raconte pas, celle qui se cache derriere les mots, les pretextes, les excuses et les silences ou les gestes.
J’ai appele Frederique et Maria, hier, j’ai parle avec Stephane et Nicolas.
J’ai decouvert durant ces derniers mois que je n’etais pas seul. Ou plus exactement, bien que n’habitant pas pres de mes amis, de ma mere ou de mon frere, je n’en etais pas moins “quelque part” pres d’eux. Et que Jun etait lui meme pres de moi et avec moi. Je me demande si je ne suis pas finalement au Japon pour une bonne dizaine d’annees, si finalement ces derniers mois n’etaient pas necessaires pour que je me retrouve une bonne fois pour toute face a moi, et que je m’apercoive enfin que je suis bel et bien delivre de mes peurs, celles qui m’ont empeche si longtemps de faire, et par consequent, d’etre.
Noel approche maintenant a grande vitesse. C’est deja globalement l’hivers, la couleur du ciel est bleu tres clair avec un horizon qui tire sur le blanc, le souffle s’embue et les nuits se font de plus en plus froides. J’ai remis le chauffage et j’ai ressorti ma deuxieme couette… Quand donc installerai-je le sapin…? On a fete le Beaujolais, vendredi dernier j’ai cuisine un Boeuf Bourguignon avec le reste de la bouteille. Chaque dimanche, je fais de gaufres et Jun est desormais adepte du Nutella. Ce week-end, nous avons regarde des animes (Nausica, Majou no Takkyuubin, Ratatouille) ainsi que des films (Automne precoce de Ozu, Les demoiselles de Rochefort) : quand on se blesse le pied… C’etait amusant, cela a donne un caractere de dimanche a ces deux jours… C’est Jun qui a fait les petites courses.
Vendredi dernier, j’ai du me trainer jusqu’a Shinjuku pour signer avec le “nouveau NOVA”. J’ai revu mes collegues. J’ai choisi l’option B. En fait, je ne travaillerai pas avant le 10 janvier, mais j’empoche 150.000 yens. Je vais egalement demander le chomage. Et je cherche du travail, bref, je ne suis pas inquiet du tout comme il y a deux mois ! Cette aventure m’a installe au Japon, je veux dire, en terme de perspective. Un petit coucou a Irene qui est devenue lectrice de mon blog. Et a Berenice et Yann aussi.
Voici comment je racontais les choses a mes amis la semaine derniere : “La semaine dernier a eu son lot de mauvaises nouvelles qui ont fait suite a beaucoup de travail pour l’ecole a Ebisu.
J’en ai ete vire ! Je n’en suis pas mecontent : quelque chose m’y genait, une impression etrange. Comme un manque de lumiere. Depuis l’enfance, je n’aime pas les lieux sombres, les rez-de-chaussee comme des caves…
Si je vous ai au telephone, je vous raconterai l’histoire. A quelque chose malheur est bon, ca va me faire un peu d’argent… pas des masses, mais bon…
Ca s’est passe mercredi soir. Le resultat, en rentrant chez moi, je me suis arrete faire des courses et en sortant du magasin, je suis rentre a pied. J’ai oublie mon velo. Je n’ai plus de velo…
Samedi, enfin, super ballade dans l’ouest de Tokyo, le mont Takao. C’est la saison des erables rouges. En rentrant, j’ai manque une marche dans le metro et me suis retabli sur le pied. J’ai une tres belle entorse, mon pied est tout bleu. Le medecin a parle de 4 semaines…
Si je regarde du bon cote, maintenant. Cette ecole n’etait pas faite pour moi. En fait, les professeurs ne s’y parlent presque pas. Pas un seul ne m’a donne de coup de main. Ni donne de conseils. Jamais vu une boite comme ca. Meme pas de “salle des professeurs”, chacun qui reste dans sa salle. Et pas de lumiere… Et… etc
J’aurais pu me casser vraiment la figure, dans le metro. Mais en fait, quand c’est arrive, je pensais au travail…
Mon copain a ete adorable toute la semaine. Il m’a telephone le soir ou j’ai perdu mon taf, il m’a cherche un hopital dimanche, m’a accompagne… C’est du vrai bonheur, ca…Avant hier, je suis alle dans ce grand hopital moderne, tres bien.
Lundi, l’equipe de liquidation de NOVA a annonce la faillite definitive pour vendredi 30 novembre. Je commencais a avoir peur qu’ils ne fassent trainer. Je devrais recevoir d’ici 6/8 mois un joli pactole representant 80% des 2/ 3 mois de salaires impayes. Par ailleurs, une nouvelle societe a dors et deja commence de redemarer l’activite, bref… retour a la case depart d’ici quelques temps. Un taf est un taf.
Mais quand meme, je commence a etre fatigue de tout cela, ca use, et je suis ruine pour le moment.
Je ne pensais pas me separer de l’ecole aussi vite. J’ai donc pris un credit pour acheter un nouveau Mac. Un pshitt utile, mais un pshitt ! Je compte liquider le credit avec une partie du pactole, mais bon, je l’ai recu le lendemain de mon licenciement, ca m’a fait bizarre. J’ai eu peur de l’effet tabou : ne pas vouloir y toucher, etc… Et puis en fait non, je n’ai rien fait de mal, juste joue de malchance. Mauvais timing, c’est tout. Mais bien joli joujou. Mon ordinateur est beau et puissant, je pense a la video encore plus serieusement. Avec ma patte, c’est un peu dur bien sur. Mais bon, comme le seul truc qui me freinait jusqu’ici etait la superbe lenteur de mon ordinateur portable, je n’aurai plus d’excuse pour vous livrer plus regulierement des images. Idem pour les albums photos. En fait, mon ordinateur me remonte le moral… En revanche, la plupart des films que j’ai telecharges prennent un de ces coups de vieux !
J’ai achete ma premiere plante avant hier. Un prix derisoire, genre plante abimee. La sauverai-je ? C’est une de ces plante vertes a feuilles rouges que l’on voit partout, ici, au moment de Noel.”

Et puis il y a eu un echange politique faisant suite a… la mort de Fred Chichin. Ne me demandez pas comment on en arrive a comparer Mitterrand a Segolene, mais nous y sommes arrives. Et vous constaterez a ce mail que pour ma part, je suis remis de cette ivresse de la campagne et que pour ma part, je ne renie pas mon Royalisme du printemps : “Mais ce fut pire en 1981, le decallage entre le parti (rompre avec le capitalisme en 90 jours grace au front de classe et a l’appropriation collective des grands moyens de production, les 35 heures tout de suite et la planification…) et les 110 propositions… Et alors 1988, ce fut la totale, avec meme pas de programme, mais une lettre a tous les francais rediges par Seguela (converti au sarkosysme depuis…).
La, je suis d’accord, le seul qui m’a vraiment seduit fut Jospin. Le coup de foudre se produit en 95 : ceux qui parlent de renovation devrait tout simplement revenir a la base de ce que fit/fut Jospin : une culture politique, des pratiques militantes et des objectifs simple dans un dialogue avec les acteurs sociaux. Jospin ne voyait pas de contradiction entre le mouvement et l’action politique. Il etait en cela un vrai social-democrate. Je reste triste a l’idee que sa defaite en 2002 est le resultat de sa victoire en 97. La renovation de 95/97 n’a pas ete achevee. Tant dans les personnes que dans les pratiques et la facon de concevoir le socialisme. C’est ce qui l’a plombe. Et la gestion Hollande a fait le reste en 2007 (avec la participation des autres)
Royal… c’est dur de s’en remettre. On s’est pris en pleine figure tout ce qui clochait. Et c’est vrai que chez elle, c’etait une fichue impro mais… je me souviens en fevrier, de passage a Solfe. Pas un tract, pas une affiche potable. Rien.
Qu’est-ce qui empechait le parti de produire quelques affiches typiquement PS pour occuper le terrain ? En 88, on collait beaucoup avant meme d’avoir un candidat.., des affiches sur le bilan de la droite, par exemple. Et ce n’etait pas a Sego, de faire la comparaison 97/02 avec 02/07, mais au parti, et ce des novembre decembre. En attendant le programme. On a fait comme ca en 88,ca s’est fait comme ca en 95, en pire puisque les crises de 90/95 avait mis le parti a plat.
Non, la c’est le parti qui s’est mis en vacance et qui a oublie de militer. Pas les militants, j’en ai croise a Solfe, ils hallucinaient de ce vide, de ce rien, et ils pensaient comme moi. Non, l’appareil. Pas remis de 2005 et du referendum. Pas remis de la campagne de designation. Avec des appetits ouverts.
Tout a ete reproche a Sego. Tout le fut aussi a Mitterrand. A commence d’etre un homme de droite. Mais sa soif de pouvoir et son envie de gagner ont conduit tous les autres a le laisser faire. La campagne m’a montre que Segolene a vraiment cette envie, et il faudra ca, contre Sarkosy.
Le manque de respect pour les militants est dans ces pans entiers du Parti qui ont suivi Sarko, les Bocquels et autres. Et puis les DSK and co. Et Amara and co.
Pas competente, disaient les uns. Changeante disaient les autres. Autoritaire… C’est l’appareil qui est vicie. Les militants ne sont plus consideres depuis longtemps. Et la preparation du congres actuel en est une illustration manifeste.

Je suis d’accord avec toi, Stephane, et l’image d’Alain etait la bonne . La pire, a l’exception de tous les autres.
Et je trouve que ce qu’elle fait depuis un certain temps n’est pas ininterressant. Alors que certains au PS regauchisent ici ou la le discours, elle ressort ses propositions de campagnes (et les meilleures en plus), qui apparaissent soudain mesurees mais solides. Plutot que les cadeaux fiscaux, elle aurait augmente le budget de la recherche tout de suite et donne aux Universites les moyens de leur souhaitable autonomie. Je note au passage qu’elle ne cherche pas a plaire (L’autonomie n’est pas populaire a gauche) mais qu’elle reprend le meme discours qu’en campagne. Discretement, elle prepare sa motion. Pour le pouvoir d’achat, elle reprend les memes arguments (…) Elle a meme reparle de la securite sociale professionelle.
Hollande revient aux vielles lubbies du PS et j’avoue que son idee de blocage des loyers est celle qui m’a fait le plus rire. Experimente de 84 a 87, resultat, des logements vides !
La responsabilite est collective et remonte a avant 2002, en se coincant deliberement entre le centre (les baisses d’impots) et l’extreme gauche (Hollande a Porto Allegre). Jospin avait pourtant reussi a nous faire occuper tout l’espace grace a la gauche plurielle (bref, chacun son role). Je remarque la encore que seule Sego a une analyse de la situation actuelle qui ne donne pas dans la demagogie. (…). Je ne la trouve pas nul, quoi…
Je n’adhere pas au PS pour les raisons que tu donnes, Stephane. Y etre militant est en ce moment et ingrat et difficile. Je suis ca sur le net et justement, je frequente des sites de militants, des blogs, simples et sinceres, de sensibilites differentes. Je respecte toutes les sensibilites, il y a forcement de l’energie et des competences.
Pour moi, la question du leader est reglee. Par defaut, pas au brio. Et je ne pense pas qu’il faille sous estimer sa capacite a muer, a ressembler au leader qui nous manque.
Je suis desole pour Delanoe, mais ca prendra jamais, en tout cas pour moi. Ce mec est politiquement insipide, ses textes federaux etaient nuls. (…)Il y a une constance dans le “discours Royal”…
Alors, quitte a se donner un leader.
Enfin, j’observe que la gauche de demain est deja en place. Tous ces collectifs de cites, les blogs des quartiers ou s’exprime la realite vecues de jeunes acteurs associatifs et de jeunes entrepreneurs, ou l’origine ethnique cede -enfin- la place a la realite vecue, au quartier, a l’origine sociale et ou un terrible sentiment d’egalite (cf Tocqueville : en tant que realite vecue) transparait. Il faudra que le nouveau socialisme integre ce nouveau visage de la democratie, ces blogs, ces televisions du net (la TeleLibre de Lepers, par exemple), non pas comme interlocuteurs (la vielle logique PS) mais comme parti integrante du processus democratique que nous entendons incarner face a une droite omnipresente.
Dans une societe desideologisee, ce ne sera pas si difficile de renover. En fait, la renovation est d’abord un concept marketing qu’on balance dans les pieds du perdant pour bien l’enfoncer. Plus difficiles sont la revolution des pratiques et le renouvellement des personnes.
J’adore fouiner sur les blogs et sites politiques. En fait, j’y ai decouvert une mince lueur d’espoir, celui qu’on pourra peut etre finalement battre vraiment la droite dans 5 ans. Les evenemts de 2005 et la campagne ont ouvert la voie a des prises de paroles sur le net qui echappent aux partis, et notamment le PC qui aimait organiser tout ca. Avec un bon chef d’orchestre, ca peut faire de la belle musique, et cela cree meme ce qui s’appelle une generation.”
Bon, il est tard…

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Madjid Ben Chikh Par Madjid Ben Chikh

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram