La fin d’une époque

L

Depuis une semaine, je télécharge les épisodes 9 des doramas de cette saison. Regardé Koi ni ochitara / 恋に落ちたら. Les rebondissements se succèdent et on perce enfin la personnalité de chacun. Les autres doramas, je les regarderai cet été.
Je me suis acheté un Disque Dur externe, je vais pouvoir continuer mes séries de scan et mes montages. Et donc reprendre la construction de mon site, déjà bien engagée mais très en deça de mon ambition. Je reçois de temps à autres des encouragements qui me font terriblement plaisir. Avec mon disque dur, j’ai pu aussi réinstaller Tiger en formatant mon DD, j’ai pu arrêter le dashboard qui me bouffait toutes mes ressources et voici le fauve bien plus rapide qur Panther. OS X est un très grand système d’exploitation qui marche très bien, mais le dashboard reste à mon avis à revoir… De toute façon, ma carte graphique ne gérant pas CoreImage, je n’ai pas l'”effet flaque d’eau”, le suprème gadget. En tout cas, mon ordinateur ne chauffe plus du tout.
Ce matin, c’était hopital, Morini. Il y a quelque chose de révoltant dans le travail des laboratoires : ma charge virale n’a finalement pas grimpé à 500 700 (log 5.7) mais est restée sagement à son niveau, 57 000 copies. La différence est de taille et Morini a appelé le virologue du service qui a immédiatement répondu que ce ne pouvait être qu’une erreur technique.
REVOLTANT.
Mes CD4, eux, continuent leur bonhomme de chemin et ont donc franchis la barre des 300, à 290 et quelques… 2 options devant moi : attendre le plus tard possible ou mettre en place un traitement. A ce niveau, la situation n’est pas dramatique, mon corp contrôle assez bien la situation, mais il s’épuise aussi, et quoi qu’il arrive, il y aura toujours un moment où la question se posera.
Cet épisode des “500 000” m’aura en tout cas bien fait réfléchir. C’est vrai que dans la zone où je me situe (autours de CD4 / 300 et avec une charge virale qui ne baisse pas, autours de 50 000), je suis de plus en plus menacé par tout ce qui traîne : tuberculose, pneumonie, champignons et maladies de peau, maladies infectueuses, virus variés, kaposie… 200 CD4 c’est la frontière où le système est vraiment atteint, 200 à 350 c’est la fourchette où il est fragilisé.
Ensuite, il y a la question du traitement, comment ça se met en place (hospitalisation ? examens ?… effets secondaires ? type de traitement : plein de cachets ? tout le temps ? ou 1 le matin, un le soir ?), comment vivre avec ? etc etc…
J’ai donc choisi, en mon âme et conscience, comme une évidence et une décision mûrement réfléchie, de commencer un traîtement… Quel type ? J’ai accepté d’emblée la proposition du médecin, je me retrouve avec une thérapie que l’on propose habituellement en “2ème intention”, avec 4 médicaments différents, mais en une seule prise. Visiblement sans trop d’effets secondaires et surtout une bonne synthèse du cholestérol, une bonne tolérance sur le long terme. Morini avait peur que Trizivir (2 cachets par jour) ne soit pas trop adapté à mon cas (charge virale élevée) sur le long terme. Il n’a pas voulu me donner ces molécules récentes qui font faire des cauchemards ou provoquent des allergies mortelles (ce virus me fait finalement beaucoup rire, les médicaments qui le contrôlent sont de véritables poisons…). J’ai juste un risque d’allergie cutanée (je vais “prendre des couleurs”, et puis ça passe), je ne pourrais pas prendre de médicaments pour l’estomac (ça annule l’effet de l’anti-protéase) et enfin… disons que je vais manger beaucoup de riz, de pain, etc et que les fruits vont m’être un temps plutôt déconseillé…
5 cachets une fois par jour, finalement, ça va, ça se fait. Ce sera au petit dèjeuner, pour moi, parce que ça me semble le plus simple moment pour ça, et que visiblement cette association n’est pas très copine avec l’estomac, donc il faut bien manger. Au petit déjeuner, c’est le moment où je mange le mieux dans la journée.
Voilà.
J’ai mon billet pour Londres, je pars mercredi 13 juillet, à 17h15. 5 jours.
Je vais demander à partir travailler là bas.
J’ai vu l’Auberge espagnole dans ma soirée “logicielle”, et j’ai bien aimé.
Je pèse de nouveau 77 kilos ce matin, bref, je fais 6 kilos de moins. Encore 5 à perdre (je vais avoir qu’à ne pas manger de riz, ha ha ha….). Je vais à la piscine 1 fois le week end, le lundi soir et le jeudi soir. Ca me fait du bien, et je vais bien en avoir besoin pour rester beau de visage, et le devenir un peu plus de corps.
L’anniversaire de Stéphane a été un moment très sympa, beaucoup mangé (bonbons), finalement, beaucoup fumé. Dimanche matin, j’ai même fait orgie de croissants.
Mon esprit se promène par moments du côté d’Osaka où j’ai trouvé un hotel exceptionnelement bon marché. Ce matin, dans l’une des cours de l’hopital Cochin où j’allais chercher mes médicaments, un parterre avec un vrai fouilli de plantes vertes, de bambou, etc… Les oiseaux chantaient, il faisait lourd, et je me suis senti tout content d’avoir plein de médicaments, parce que quoi qu’il arrive, Kyôto existe toujours. Ce qui est, pour moi, un bien grand bonheur…

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram