J – 11 Je suis bien…

J

ce matin, avant de partir pour le travail. Je suis dans ma période “je me trouve beau”
Le temps se met à passer vite et lentement à la fois, vite en soirée, lentement en journée. Le matin, je me force à décoller de mon lit où je me sens si bien, malgré le fait que je sois éveillé avant que le réveil ne sonne. Au contraire, je pense que je ne m’éveille que pour l’entendre sonner et ainsi mieux me rendormir, comme ce matin où je me suis assoupi jusque près de 8h30… Comme je n’ai plus ni chaine, ni radio, je me contente d’internet. Le site de Radio France ayant déclaré la guerre aux utilisateurs de MacIntosh, je me contente de Radio-Classique, cette radio qui me rappelle à quel point notre monde est dominé par la finance. La Pub phare en ce moment, c’est “Carmignac Gestion” qui veille à “réveiller votre épargne”, jugée trop “zen”. La belle affaire… Sur Radio Classique, les pauvres ne sont pauvres que parce que le monde n’est pas assez libéral… Je ne sais pas pourquoi j’écoute Radio Classique, finalement, puisque jusque 9 heures, il n’y a pas du tout de musique.

achetées la semaine dernière, portées aujourd’hui pour la première fois… jolies, mes bottines, hein ?
Bref, je me dépèche de me préparer, je m’habille et je déjeune, et je prends mes médicaments, et je me lave les dents. La tranche horaire 9 heures/ 11 heures de Radio Classique démarre, lamentable. On se croierait sur une sorte de France Inter du classique pour ménagère de moins de 50 ans. Ce matin, l’Ouverture de Don Giovanni, une interprétation poussive, lente à souhait comme on n’en fait plus depuis Harnoncourt ou Gardiner. D’ailleurs, côté Mozart il y a pire, le voilà réduit à l’état de people puisque la chaine a décidé de l’interviewer tous les jours. Pire que nul… Après je file. Mais comme il fait très beau (et méga froid, environ -3/-4), je vais au travail à pied, le casque sur les oreilles. Et puis il y a le bureau… J’ai lancé l’invitation à mon petit déjeuner où j’apporterai des trucs de La Bague de Kenza. Je vois pas pourquoi je me prépare à dépenser EUR50 pour une sorte de pot, mais en même temps, c’est gentil…
Je suis méga pris ce week end… La semaine prochaine ça va être la souffrance, au travail…
J’ai hâte de partir, maintenant. Vraiment très hâte. C’est beaucoup trop long.
De Paris,
Suppaiku

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram