C’est la rentrée…

C

Me revoici dans le métro, comme si ces deux semaines n’avaient jamais existé… Et puis en même temps sentiment d’inhabituel. Oui, ces deux semaines ont bien été une petite rupture, un “break”. À Tôkyô, contrairement à Kyôto, très grand beau temps, ciel bleu, air sec. Cela fait un an que j’hydrate ma peau en hiver et cela fait une très sérieuse différence. Ma peau avait en effet tendance à faire mal, tirer, des boutons apparaissaient sans jamais vraiment cicatriser sur mes épaules, sur mes flancs, par moment, de terribles démangeaisons aussi, aux mollets. Incroyable, la sécheresse de l’air en hiver, ici. Je soupçonne également l’eau d’être un peu dure aussi. Il suffit d’hydrater et tout redevient normal, très rapidement. À savoir si vous passez par Tôkyô en hiver.
Le retour du quotidien, après une petite semaine de congés, a toujours quelque chose de frustrant. On a une certaine nostalgie pour les choses que l’on n’a pas faites, et une sorte d’appréhension pour celles qui nous attendent. Le travail, les gens… Je n’ai pas déménagé puisqu’on n’a pas voulu de moi. J’ai renoncé, on verra plus tard. J’ai en revanche utilisé ma carte de crédit pour faire des changements chez moi. Ce matin, j’ai sorti le sofa lit que j’avais acheté il y a un peu plus de quatre ans à Ikea. Mon nouveau lit, installé dans la mezzanine est un vrai plaisir. Un vrai lit, de chez vrai de vrai, avec les ressorts, et le vrai matelas au dessus… Le monter a été un vrai calvaire. Le seul sommier pèse environ 35 kilos, et j’ai vraiment cru que n’allait exploser mon plancher et le plafond de mon voisin du dessous si je le lâchais… J’ai passé ma soirée du mercredi 22 à essayer de le monter tout seul, c’était impossible et je ne détaillerai pas, vous me prendriez pour un malade mental doublé d’un obstiné. Jun m’a aidé le 23 après notre grande promenade de l’après-midi dans Kanagawa, à Sankeien et Yamate. Ça a pris trois minutes. Le problème n’était en effet pas le poids, mais la surface qui rendait impossible le contrôle à une seule personne. Mercredi soir, j’avais cru que je n’en viendrais jamais à bout, que je défoncerais tous les murs et les planchers sans grand résultat… Et voila que jeudi soir, c’était fait sans grand effort. Vendredi, j’ai reçu mes deux gros poufs Muji. Il ne me restait plus qu’à me débarrasse du sofa. Je ne sais pas à Paris, mais à Tôkyô, les encombrants, c’est vraiment très bien organisé. Vous appelez un numéro vert ou vous vous connectez sur le site de votre arrondissement, et vous prenez rendez-vous. C’est tout. Vous achetez des timbres de collecte dans un commerce près de chez vous et le jour où vous sortez vos objets, vous les y collez. Dans mon cas, ça a quand même été compliqué par l’arrivée des vacances, période propice, ici, au grand ménage et donc aux encombrants, avec en plus la période de vacances qui courait du 29 au 3 janvier. J’ai donc pris rendez-vous pour le 4! J’ai sorti le sofa ce matin, j’ai été étonné par son poids, finalement relativement léger.
Je me retrouve maintenant avec un appartement à réaménager car tout est un peu encore en plan. J’ai aussi acheté des étagères et une imprimante car mon ancienne n’imprimait plus. Sans le sofa, toutefois, j’ai aperçu mon nouveau chez moi, et ça me plait bien. Ce matin, la lumière était magnifique. Et puis j’ai un bureau maintenant, je vais pouvoir bien mieux travailler.
Du travail, justement. J’ai déchargé mes photos d’hier ce matin, j’ai exporté les jpeg. Puis, j’ai voulu sortir les photos des autres jours de mon vieil iBook que j’avais emmené pour les mettre dans iMac. Et là, la catastrophe. Mon iBook ne veut pas booter. Comme le disque dur est neuf, ce n’est pas lui le responsable et cela veut donc dire qu’il est peut être possible de récupérer les 900 photos qui s’y trouvent. Je vais essayer divers trucs, on verra bien, et au final il restera l’extraction du disque dur pour le monter ailleurs ou autrement… Je pars du principe que la bestiole est morte, mais il me reste à la vider… J’ai toujours les jpeg que j’avais mis sur Filkr, mais quand même, cela me fait perdre la journée de dimanche, d’autres photos encore et surtout les originaux en RAW que je pouvais travailler. Les photos sous la neige, par exemple, méritent un travail sur l’exposition car elles sont en majorité un peu sous exposées… Enfin. On verra bien.
Le métro arrive à Futako Tamagawa, me revoilà dans ma banlieue. J’aimerais bien retravailler dans le centre…
Allez, j’arrête ici.
On verra plus tard si j’écris encore un peu. Au fait, savez vous que le nouveau skype pour iPhone fait la video ?
De Tôkyô,
Madjid

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Ce Mois

MBC | Archives

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram