LB-野村証券

L

C’est alle tres rapidement. Une semaine apres la faillite, les activites Asie de Lehman Brothers ont ete achetees par Nomura. Pour moi, cela signifierait un nouveau contrat d’un an, bref, une tres grande tranquilite d’esprit et surtout, pas de chomage. Nous sommes bien loin de NOVA. Rien n’est encore confirme toutefois…
J’ai recu beaucoup de messages amicaux, je vous remercie tous. Irene, qui m’a appele deux fois pour me demander si ca allait et qui avec cette faillite s’est appercue que la faillite de NOVA l’an dernier l’avait touchee plus qu’elle ne le supposait. Un mail d’Olivier me sommant d’ecrire comme je l’avais invite a le faire il y a bien 10 ans de cela… Promesse tenue de ton cote, et tu vois, de mon cote, j’ai repris mon journal. Il va bien me falloir un an pour retrouver la fluidite d’il y a quelques mois, mais j’ai aussi, comme je l’ai confie ici, une idee de plus en plus precise de ce que je compte faire. Message de TB, aussi a qui je dedie les premieres lignes de ce message pour repondre a sa question. Nicolas, bien sur, et Alain, inquiets : nous sommes si loins les uns des autres… Freddie n’ecrit pas, mais je sais que les evenements recents lui ont certainement eveille quelqu’inquietude.
Quand j’aurai signe mon contrat d’un an, je pense que je pourrais me dire que j’ai bel et bien echappe a quelque chose de redoutable, car dans une economie ravagee, dans un pays aussi ferme que le Japon, je vous le garantis, le chomage, ce n’est pas une partie de plaisir. Combien d’ex-NOVA ont du quitter le Japon, contraints et forces, pas de place(s) pour eux. Combien parmi eux, qui avaient fait leur vie ici. Quand je pense a ma vie, je ne sais meme pas ce que veux dire “rentrer en France”. Nous en parlions l’autre jour avec Irene. T’es d’ou ? Moi, j’suis d’Tokyo. Ben oui, je suis Francais mais je suis Tokyoite aussi. Ma vie, mon quotidien, c’est Jusco ou Maruetsu, la queue de 500 metres de long devant le 1er H&M a Ginza (rassurez vous, je n’ai pas fait la queue !), Tenzaru (tempura et soba), nikujaga (je suis passe expert dans sa preparation), les ballades avec Jun dans Koto-ku, les musees riquiqui quand on y songe, de Ueno ou Shibuya (Bunkamura), ou les pieces s’enchainent comme des couloirs dans une deambulation astucieuse mais que l’on connait deja, les restaurants en sous-sol ou au “deuxieme etage”, les gens qui font la gueule dans le metro et les rues tranquilles ou l’on ne craint pas de se faire agresser, le portefeuille qu’on met sur la table, le sac qu’on met sur la chaise avant d’aller acheter son cafe au Starbuck et qu’on retrouve quand on revient, mon studio neuf qui me coute moins cher qu’un studio delabre a Paris, les peteuses endimanchees dans des vetements cremes et qui tiennent leur sac a main au niveau du coude sans se rendre compte a quel point c’est ridicule et ringard – sans oublier que ca fait mal si le sac est lourd, ces gourdes sont capables de pourter leurs sac Chanel (en papier), Dior et Vuitton remplis de trucs achetes ici ou la, de cette facon ! -, mon quotidien est fait d’un ensemble de choses qui me semblent bizarres si j’y pense mais auquel, finalement, je pense vraiment tres peu. Ce qui me frapperait, ce serait bien de me retrouver dans la grisaille maussade de Paris, ses sandwishs a 5 Euro, ses cafes a 3 euros et ses studios a 800 euros… Meme les tremblements de terre sont maintenant integres comme un element indissociable de mon quotidien, tiens, ca a secoue, c’est du shindo 2, non…, si si, je te dis, attends, on va regarder sur le net…. Tiens, qu’est ce que je t’avais dit, c’est du shindo 2. Shindo 3, tu le sais bien, la porte fait katakata et la lampe fait zun’zun’ (ne verifiez pas mes onomatopees, recemment, elle me viennent automatiquement et Jun les comprend, ce qui est le principal).
Il m’arrive de penser a Helene, photographe et professeur de NOVA jusque l’an dernier. Je peux suivre sa reacclimatation sur Facebook, et je me dis que j’ai eu beaucoup de chance, finalement, de travailler avant NOVA bref, d’avoir quelque chose a proposer ici.
Comme j’ai recommance a ecrire, a lire (en ce moment, Murakami Takeshi, Kafka sur le rivage), comme je n’ai pas arreter de frequenter les musees et les jardins, je m’appercois que finalement, je me remets de ma depression post-NOVA et que j’ai le cerveau assez fertile, frais, disponible. Je “reflechis” encore un peu trop mais je sais desormais que ce miroir en moi n’est que le miroir de mes desirs et de mes envies, et qu’il ne tiens, finalement, qu’a moi de le partager. Qui sait si finalement vous meme ne vous trouverez vous pas plus beaux/belles en mes reflexions… Sitot que je reflechis a ce que je vais ecrire, le miroir se voile. Ecrire ce a quoi on a quoi on a pense, ce a quoi on a reflechi avant est infiniment plus difficile : c’est du grand art. Quand le corp n’est plus que le reflet actif et agissant de l’esprit, on frole le genie : j’admire Balzac qui par moment savait si bien partager ses coleres et ses passions. Pour sur, ces moments d’ecriture ne pouvaient sortir que d’un jet, un peu comme la pression de la cocotte minute finit par s’echapper. Il n’y a pas de literrature sans que cela ne bouille quelque part.
Des fois, je me fais de droles de reflexions. Une fille dans le metro, ou un type, qu’importe. Le T-shirt est noir, il clame “The jeans is been created to confort and good looking, it is coming for good leaving, enjoy”, et je me demande pourquoi il ou elle a choisi ce T-Shirt, quel sens profond se cache derriere ce choix, la scene dans le magasin, Oh, j’aime bien ce T-Shirt… Et je vous confesse, j’ai beau enormement approfondir la question, je ne comprends pas ce qui passe par la tete de quelqu’un qui achete un T-Shirt qui dit que “The jeans is been created to confort and good looking, it is coming for good leaving, enjoy”.
J’ai de nouveau recu quelques nouvelles de Vincent, et ca me fait vraiment plaisir.
Dehors, joli temps. Je continue de contempler Tokyo de tres haut. Dimanche, nous sommes alles a l’exposition Annette Messager a la Mori (mon lieu de travail…) et apres, comme toujours, nous sommes alles au Sky View mais, pour le coup, on ne voyait pas a plus de 100 metres : pluie, nuages… Et puis lundi c’est alle mieux, et finalement depuis mardi il fait beau. Helas, on ne peut toujours pas voir le Fuji… Le Fuji, on l’a vu mardi en revenant de Kamakura, sorte de cone noir/pourpre sur fond rouge feu, tres flou mais bien visible a travers la brume. Moi, voir le Fuji me rassure : c’est une Divinite incroyablement puissante et destructrice mais aussi bienveillante et sereine. Il faut voir le Fuji de pret pour comprendre. La, il etait tout simplement tres beau. Ca a ajoute a la perfection de cette journee de promenade.
L’economie est la grande question du moment, au Japon comme ailleurs. Nous avons nous aussi eu les prix qui augmentent, la colere des automobilistes et depuis quelques mois, c’est la recession. Mais en fait, le Japon en est il seulement sorti, de la recession ? Par moment, le Japon me fait l’effet d’etre un pays pauvre. Les vieux tres pauvres sont nombreux, mures dans la solitude par leur petite pension et l’indifference generale. Les boulangeries vendent les “mimi” (mie de pain, en generale, croutons de pain de mie) pour trois fois rien. J’ai souvent vu de petits vieux les acheter, et je ne crois pas que ce soit pour se faire du pain perdu. Les pauvres sont ici tres nombreux. A Tokyo, on trouve des piaules a 20,000 yens dans de vieilles maisons. En mangeant tous les jours au Yoshinoya (500 yens), en mangeant des nouilles deshydratees (80 yens), on peut “vivre”. Il y a beaucoup de pauvres en France, mais la, je vous avoue, a moins de ramasser a la fin du marche et dormir dans la rue, je ne vois pas comment ils peuvent faire : il n’y a meme pas yoshinoya, en France. Ici, la pauvrete est aussi un business. Faut juste ne pas etre regardant sur l’origine chinoise ou americaine des ingredients…

Et la crise ?
Cette crise que nous traversons, si vous voulez mon opinion, va etre profonde mais ne va pas durer longtemps. De type, reprise en V (optimiste) ou en U (realiste). Mais en rien le L (stagnation) que ceux qui hier nous predisaient un avenir tout rose presagent aujourd’hui. Je continue de penser que les matieres premieres vont d’abord baisser (ca commence) avant de s’ecrouler l’an prochain, liberant du pouvoir d’achat et baissant les prix dans un environnement de concurrence exacerbe : les entreprises font de gros profits et rogneront ces profits pour accelerer la baisse des prix. Bref, apres une recession on aura une reprise tres forte et je pense meme que l’immobilier repartira a ce moment la. J’ai ecris en mars qu’on avait un gros ajustement a venir mais qu’il n’y aurait pas de grosse crise car les matieres premieres baisseront. Je persiste et signe, et ce n’est pas a la mode.
Qu’on s’entende bien, je ne parle pas au hazard. J’ai un minimum de connaissance des cycles economiques sur 500 ans et surtout, je suis marxiste. Pour moi, une crise, c’est quand les profits s’amenuisent voire disparaissent. On en est tres loin, bien au contraire. En fait, ce qui m’inquiete le plus, c’est que justement, ce “reajustement” ne laissera pas la place a une grande crise. Bref, quand la reprise s’accelerera, le capitalisme, loin d’etre remis en cause, sera valide, le marche sacralise. Apres tout, pour 700 malheureux milliards de dollars, on peut speculer et (vivre avec l’illusion de) s’enrichir impunement.
En fait, l’economie deregulee offre ici un seul avantage : la correction est immediatement proportionnelle a la speculation. On vient de detruire plus de papier qu’on en a produit les 10 dernieres annees. Voila comment le capitalisme financier se regule. Mais apres tout, on est tres proche des crises des 30 glorieuses. Vous souvenez vous de Teleavia, Ducretet, Talbot… Toutes ces marques ont disparu dans les annees 50/60, bien avant la crise. Ducretet et Teleavia ont ete rachete par Thomson, Talbot absorbe par Simca, Radiola par Philips… Eh bien Lehman est absorbe de la meme facon, tout comme Merrill et tous les autres. Mais comme cette fois il ne s’agit pas de voitures ou de televisions, comme entre temps l’economie a ete deregulee, le choc est bien plus violent et les effets sont spectaculaires. Mais ces entreprises rachetees, a votre avis, que vont elles faire ? Eh bien, elles vont recommencer a creer du papier. Et ca aussi, j’en suis sur, encore plus de papier que jamais. Parce que finalement, ca n’aura coute “que” 700 petits milliards. Les milliardaires, du haut de leurs gigantesques profits, n’auront pas ete touches, tout juste subventionnes pour ne pas etre eclabousses. On est loin de 1929, quand un certain nombre d’entre eux ont ete veritablement ruines.
Je suis en revanche admiratif devant les mots employes, et qui aliennent une partie de la gauche elle meme. Harot sur le marche ! Le marche a decide que… c’est de la faute au marche… Non, le marche n’y est pour rien et pour ma part, je ne sais pas ce qu’est une economie sans marche : une dictature (l’URSS) ou la guerre (je te tue pour te piquer tes trucs). Le troc et l’echange, c’est du marche. En fait, le marche est le coeur meme de l’harmonie dans la societe humaine car il est principe d’echange. Je n’ai pas souvenir que Marx ait passe sont temps a critiquer le marche.
Mais en revanche, si on disait ” les investisseurs ont decide que… c’est de la faute aux investisseurs…”. Pour moi, cela sonne bien plus juste. Cette critique du marche me fait penser a de la magie : c’est qui, le marche ? Pourquoi ne pas appeler un chat un chat, et un capitaliste un capitaliste ? Ce n’est pas le marche, qui delocalise, ce sont les proprietaires des entreprises ! Ce n’est pas le marche, qui veut que le petrole soit cher, ce sont les fonds de pensions qui se sont depuis un an portes acquereurs de “Futur” (contrats d’achat a un an, deux ans… et que l’on peut revendre car eux aussi sont “titrises”) . C’est comme dire entrepreneur a la place de patron…
Superbe couche de soleil, aujourd’hui.

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour Suppaiku

    Je partage aussi ton sentiment avec mon identité. Je me considére avant tout comme Européen meme si je peux difficilement nier que je suis francais. Aujourd’hui je suis un french dubliner … une espece assez commune d’ailleurs en raison de l’exclusion dont font l’objet les “jeunes” en France. Il faut dire que j’ai grandi dans de nombreuses villes différentes, j’ai notamment perdu mes meilleurs amis á l’adolescence aprés un déménagement. Difficile dans ces conditions d’avoir des attaches.

    J’aime beaucoup l’Irlande, sa jeunesse, son humour, sa folie, sa night life. Je m’imagine donc rester ici. Toutefois si je devais partir je ne retournerai certainement pas á Paris (sa grisaille, son ennui), j’irai plutot m’installer dans un autre pays de l’UE. J’en ai visité de nombreux ces derniers temps (Pologne, Suede, Danemark, UK, Espagne, Allemagne, …)

    Hier je regardai le classement des pays les plus riches du monde. La Chine est 4eme, la France 6eme (sans compter l’UE, premiere puissance mondiale, mais pas encore officiellement un Etat). L’Irlande aussi est bien classée. Elle est assez comparable á la France qui elle est quasiment une copie conforme du Royaume-Uni en terme de PIB ou meme d’indice de developpement humain. Tous ces pays sont riches et pourtant la vie n’y est pas forcément facile, loin de lá. Quand je vois certaines images des USA á la télé je me dis que c’est un pays pauvre. J’ai été frappé par cela récemment en voyant les scenes d’évacuation á la Nouvelle-Orléans ou au Texas. Finalement qu’est ce qui compte le plus ? A vrai dire, ce qui m’a le plus frappé dans l’actualité tumultueuse de ces derniers jours ce sont les images du premier taikonaute chinois.

    Vont’ils vraiment parvenir sur la lune ?? Allons nous finalement avoir une constitution européenne ?? J’aimerais bien voir ca.

    Porte toi bien !

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram