Il fait chaud, ici

I

Oulala, quelle journee, que ce lundi “ferie”, “journee nationale du sport”. Autant dire que, bien involontairement, j’ai apporte ma petite contribution a l’edifice. Mes jambes, d’ailleurs, me le rappellent fort bien…
Direction, donc, le nord de Kyoto, Kitamachi quoi. Promenade symathique, ca monte, ca descend. Vraiment utile a Paris, ces grands axes : on se repere tres facilement. J’ai fait ca a velo, bien sur. Et puis je suis arrive a Shisen-do, un lieu recule, un lieu de retraite et d’isolement construit au debut du 17eme siecle. Avec un magnifique jardin qui meritera sa visite dans un mois pour momiji (erable japonais qui rougit a l’automne). D’ailleurs, comme je disais a Toshiko,
“moi je suis a Shisen do. Le jardin est calme, tres vert. C’est Shogo san qui me l’avait recommande. Heureusement que j’ai un velo car c’est tres au nord. Il y a une tres vielle dame qui s’occupe du jardin, qui parle en “hen na” et est habillee en jardiniere japonaise. Le temps est tres chaud, ici je suis le seul gaijin. Je filme beaucoup, je n’ai pas encore fait beaucoup de photos. Ce qui est bien dans la video, c’est le son. Et dans ces jardins c’est important.”
C’est qu’on en entends des choses, oiseaux au chants varies, insectes, vent dans les feuillages… ainsi que ce bamboo qui se rempli d’eau, bascule et se vide puis, dans un bruit sec, revient a sa place. Et le bruit de l’eau aussi… Le batiment est aussi tres beau, en bois, riche de peintures (“les 30 plus grands poetes chinois”, oeuvres du 17eme siecle), un autel finalement tres sobre mais riche, le bois est patine, rustique, les tatamis tres jaunes. Un peu bavarde avec le monsieur a l’entree, juste un peu.
Je suis ensuite alle un peu plus haut (ca monte tres fort), et suis arrive au “siege” de la divinite Tanuki. Il faut monter pour arriver au sommet. On arrive d’abord a une place avec un parking, un premier temple ou j’ai vu une ceremonie de purification. A noter : un parking. Completons : une tres belle vue sur la ville, aussi.
Puis on emprunte un chemin goudronne qui traverse la foret -elle dans un etat assez abandonne, livree a elle meme. Delicieuse odeur, chants d’oiseau, humidite douce. On arrive a un deuxieme parking. sous bois toutefois. La, des tanuki tout plein, et meme une grosse plaque des Tigers d’Osaka, Hanshin, champions de base ball l’an dernier. Ils ne sont pas ingrats…
Tanuki est le chien viverin, une espece de bestiole qui ressemble a un petit ours avec une tete de fouine. En gros. La tradition veut qu’il soit astucieux et qu’il sache se deguiser, se dissimuler et rouler les gens. Mais il est pas bien mechant, et c’est d’abord pour faire bombance qu’il abuse de le credulite des gens. On l’aime bien, en fait. Il faudra que je demande quelles sont ses attributions.
A part ca, je crois que c’est un des sanctuaires ou l’on va “prevenir” les mauvaises annees. Pour moi, mes 41 ans, par exemple.
Beaucoup d’eau, de petites sources sanctifiees.
Et puis plus haut encore, on s’nfonce dans l’espace surnaturel, le territoire des divinites, la foret. Et ca monte… 36 divinites, leurs autels, le long d’un chemin tortueux, sinueux, sauvage, une foret a l’etat brut, et ca monte… Je ne raconte pas, avec mes tongs… Et puis on arrive au sommet, on est un peu decu (en occident, on aurait mis un truc, la, il y a juste un mini jinja (sanctuaire shinto) abandonne). J’ai quand meme mis ma piece dans le tronc du jinja… Je me suis assis, commence a ecrire un mail et puis il y a eu du bruit dans le sanctuaire. Ca m’a fait peur, je me suis leve. Theoriquement, c’est pas possible. Un promeneur est arrive, il s’est assis. Moi j’ai commence a partir. Sur le moment, comme ca, je me suis dit “mince, j’ai reveille une divinite endormie”… mais comme je suis rationnel, j’ai repense a la chasse a l’ours en ce moment (des ours se sont echappes)… et puis apres je me suis dit que ca pouvait meme etre un SdF ou un faucon. En tout cas, il faut avouer, ca surprend.
Ma promenade terminee je suis redescendu. Il faisait presque nuit, il etait vers les 6 heures. Je suis rentre tranquilement. Je suis passe au konbini, ai achete un okonomiyaki de Hiroshima -pas super- et ai fait mon premier lavomatic. Le soir, ca peut servir a ca…
Je me suis couche par trop tard, vers 11 heures. Et nous voila deja mardi….

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram