dimanche 15 aout 2010, de Tokyo…

d

Dernier album, dernieres photos, derniere promenade dans l’ancienne capitale pour laquelle j’eprouve de l’amour et beaucoup de tendresse. Kyoto est mon pays natal japonais, c’est mon reve d’enfance, et c’est une rencontre unique, un jour de 2003, une rencontre d’odeur (le bois des maisons), une femme mysterieuse, la chaleur etouffante de l’ete et ce vert dominant tout sans aucune limite. Partout ou je suis alle en province, ici, j’ai eprouve le meme sentiment devant ce vert luxuriant ainsi que la gentillesse des gens (si differents de ces sauvages de Tokyo), mais nul part je ne me sens chez moi comme a Kyoto ou tout m’invite et continue de m’etonner.
Comme aujourd’hui, par exemple. Sale temps ce matin, qui donnait a notre depart une allure triste. Et puis quand meme nous avons loue un velo et sommes sorti apres avoir rendu la chambre. De rues en rues, alors que le temps se levait et qu’une incroyable cagnace humide dont le Japon a le secret s’installait, un petit temple, dedie a Inoshishi, le sanglier. Tout plein de inoshishi. Et puis nous rentrons, l’interieur richement decore de peintures, presques effacees par le temps mais encore visibles (les temples japonais etaient autrefois tout rouge dehors et richement decores de vert-jaune-bleu-rouge-jaune et or a l’interieurs, motifs floraux et animaliers assez abstraits). Un batiment du 14e siecle. Nous continuons la promenade et la, un temple que je n’avais jamais meme appercu malgre mes tres nombreuses promenades. Peut etre la proximite de Gion, ses hordes de touristes en extase devant les maikos m’a t’elle eloigne de l’entree… Kennin-ji. Magnifiques batiments et jardin, plus de deux heures a se promener et a y eprouver le plaisir de la derniere visite.
Nous avons tranquillement continue notre promenade, avons traverse une derniere fois Teramachi, et puis nous sommes retournes rendre nos velos et reprendre nos bagages a l’hotel. On a mange un bento dans le train, puis nous avons passe du temps a regarder des MadTV sur YouTube, des parodies a hurler de rire et qui ont du etonner nos voisins. Je vous recommande Sluts and the city.
Voila, j’ecrirais certainement un billet de choses vues, entendues, surprenantes ou banales demain dans la journee. Je suis ressource, et j’ai encore une semaine de conges.
De Tokyo,
Madjid

[AFG_gallery id=’143′]

 

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram