Un dimanche de pluie, c’est Paris

Voilà, c’est dimanche, un vrai dimanche de vie quotidienne, plat et banal.
lavo

Le dimanche, c’est lavomatic. Croisé le même petit pd du Beit Haverim que j’y croise le dimanche matin depuis belle lurette, mais seul… De nouveau célibataire ? Par hazard, j’étais tombé sur une petite annonce qu’il avait passé. Il y a avit une photo de lui à Tel Aviv, il était mignon comme tout… Par la suite, je le voyais accompagné à la laverie. L’amour c’est comme les feuilles des arbres, il y a toujours un temps où il n’y en a plus. Mais il y a aussi les arbres qui gardent leurs feuilles et nous rassurent, le long des longs hivers… Son ami devait être un simple érable de boulevard. Il s’habillait comme david du Loft…

champ

Hier soir, Nicolas fêtait son anniversaire. Quelques cadavres subsistent, pathétiques. Je réclame une photo de cendrier, en vain…

orange

En rentrant, quelques photos vite fait,

pieton

rouge

vert

voiture

brouillard2

mais le profond regret de n’avoir pas eu mon Olympus jeudi soir, lors de ce soir glacial de brume, si rare et si fort.

brouillard

Hier je suis allé nager, et je suis parvenu à faire 1,6 km bien que cela m’ennuyât un temps, mais après le kilomètre, la sensation de bien être l’emporta.

Je suis encore dans le gaz de ma soirée d’hier soir, mais je constate que le jetlag est maintenant histoire ancienne. Ouf !


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *