tout simplement, 葛西、20年4月25日

t

Voici revenu le sentiment soleil. Soleil qui revient, tres timidement, certe, mais qui revient. Les temperature sont desormais douces et une sensation de printemps m’envahit chaque jour un peu plus. Le blanc et le rose des cerisier sont desormais affaire ancienne, la plupart des arbres sont desormais verts, verts, verts. Vert.
Le vert est la couleur du Japon, et c’est certainement pour cela qu’on y idolatre la jeunesse, son energie, sa force vitale. On sait tres bien que cela n’est qu’ephemere, enfin, quand elle est derriere soi. Pour les jeunes, elle est le temps present, l’amorce du beau printemps et du magnifique ete.
J’ai desormais devant moi mes moissons…
Le sentiment soleil, c’est aussi la Golden week, cette semaine de conge. Cette annee, coupee en rondelle mais qui se plaindrait d’avoir 3 jours de conges… Donc ce sera d’abord mardi la semaine prochaine, et puis la semaine suivante lundi et mardi. Ca ne se refuse pas, et ce sera l’occasion de sortir un peu de Tokyo. La meteo s’annonce clemente. Hier soir, je suis alle faire quelques courses apres le travail, il pleuvait. En sortant du magasin, je me suis presque senti en ete, il faisait presque chaud. A partir de dimanche, c’est le soleil qui dominera, semble t’il.
Le sentiment soleil, c’est la naissance de Julien, le petit d’homme qui viendra raviver la maison de Veronique, Stephane, Helena et Emilie.
Le sentiment soleil, c’est aussi mon regime. Le fait de ne plus manger de viande. Et de voir, malgre ma liberte retrouvee dans l’alimentation, mon poids continuer a baisser tout tout tout doucement. J’ai desormais perdu 10 kilos par rapport a mon peak de fin Janvier. Je suis monte a 88.5 kilos. Je mesure 1,77 metres…Ce matin, je pesais 78,5 kilos… Et pourtant, je mange des cereales, des fruits et du yaourt le matin, je mange une pomme le matin et une l’apres midi. C’est vrai que le midi je suis plutot salade (avec sauce, mais sans viande, et une bonne poignee d’amandes, mais le soir, je mange du riz (un bol), des legumes (et notamment de l’avocat), des oeufs ou du poisson arrose de sauce soja. Hier soir, j’ai remange une pomme par dessus. Eh bien, depuis que j’ai “arrete” mon regime, j’ai encore perdu un kilo… Le week end dernier, j’ai mange un peu de pain pendant le repas (ben oui, avec Jun…), et meme un peu de confiture au petit dejeune; Jun et moi nous sommes partages 2 paquets de Petits LU en deux week-ends… Un paquet chacun, quoi! Mon corp semble finalement apprecier puisqu’il ne profite pas des quelques ecarts pour reconstituer des reserves (ce qui se passe avec les regimes vitesse, 7 kilos en trois semaine, reprise en un mois, avec les 2 kilos bonus, c’est que le corp est prevoyant, des fois qu’on lui refaisait le coup, he he he…). Le cholesterol est definitivement LA clef du metabolysme, et je trouve insense qu’on n’insiste pas pour que les gens qui ont des problemes de poids augmentent leur consommation d’acides gras insatures et reduisent autant que possible les acides gras satures (pour faire simple, la viande et les produits laitiers). Moi, je me mange 4 a 5 avocats (gras) par semaine, j’assaisonne a l’huile d’olive ou l’huile de sesame et mes oeufs frient dans de l’huile d’olive. Ca coupe la faim, les lipides! C’est vrai qu’en revanche ma consommation de Sucre, de glucide a baisse dramatiquement, mais je n’en ressens pas un besoin intense. Comme le dit Joelle (lien sur le cote, superficiel.org) dans un de ses posts, en fait, quand on ne mange pas de sucre, on n’en ressent pas le besoin. Mais garre si on en mange, meme un peu ! C’est pour cette raison que j’ai decide, cote sucre, de vraiment reduire aux fruits et aux sucres lents et de me faire vraiment plaisir quand j’en consomme, en mastiquant et en mangeant vraiment ce que j’aime le plus. Le wek-end dernier, la confiture de framboise fut un moment divin…
Par contre, je devrais me forcer a aller au sport… je n’y vais plus !
Le sentiment soleil, c’est mon travail dans sa vitesse de croisiere et la certitude que je vais trouver nettement mieux d’ici quelques mois. L’avenir ouvert est un une sensation que j’avais un peu perdu, et qui est revenue petit a petit. L’estime de soi, la saine ambition, voila ce qui me definirait le mieux aujourd’hui.
Et donc des projets. Tout d’abord (l’antienne de l’Etranger au Japon), me remettre a l’etude de la langue. Je voudrais lire, et ca c’est nouveau. Je me sens analphabete. Je ne peux pas parler de mon travail, le vocabulaire me mange. Alors, j’ai commence a en grapiller a droite a gauche sur ma propre activite. Le simple fait de reecrire des kanjis a provoque une nostalgie… Cette langue trouve sa source dans la nature (grammaire faire de registres divers de ce que j’appelle “sensualite”, dans le sens que c’est le contact et le contexte qui definissent si la langue) ET l’ecrit (le vocabulaire s’est constitue dans une reinterpretation des sons des caracteres chinois et la creation d’un vocabulaire exclusivement japonais associe au sens que ceux-ci fournissent dans des jeux de combinaisons, parfois incroyables). Bref, la encore l’energie, maitrisee ou debridee, et le bricolage. On m’a souvent dit que le chinois est assez facile. Le japonais est redoutable. Il existe parfois des dizaines de combinaisons de “kanjis”, avec donc des lectures (sons) differentes pour dire la meme chose. Et ce sera dans le sens meme des kanjis qui les composent que d’infinies nuances semantiques apparaitront. Les kanjis sont au japonais ce que le latin est au francais, mais dans un pays qui n’a pas connu l’academie pour “simplifier”. Au contraire, sous Meiji, on en a remis une couche en creant un vocabulaire savant destine a traduire des concepts occidentaux. On a donc assemble des kanjis (et par voix de consequen des sons) pour leur sens a chacun, et on a construit des assemblages. A l’arrivee, des mots parfois de 3, 4 ou plus de kanjis, qui froment un mot nouveau. Autoroute, 高速道路 / kou-soku-dou-ro /grande – vitesse – chemin – voie. En “vrai” japonais, takai- hayai – michi – michi. Quand a avoir pourquoi on a choisi ces sons plutot que d’autres (c’est vrai, pourquoi dou-ro, et pas, par exemple, tsuu-ro… autres possibilite), ca c’est un mystere. Et donc, si vous ne maitrisez pas le japonais ecrit, vous paserez a cote de cette subtilite, ici, il y a deux fois l’idee de rue, quand meme! Traduisons, Voie reservee a grande vitesse. Une autoroute, quoi ! Plus recemment, toutefois, ils ne s’embarassent pas et utilisent le mot etranger, directement, ecrit en katakana. ハイウェイ / ha-i-we-i. Mais qui sait si, lors d’un raidissement nationaliste, on ne verra pas un jour, 高速道路 / saa-bu-we-i. Ils en seraient bien capable… Bon, en tout cas, ca s’est passe comme ca… Et ne pas lire couramment cette langue est un outrage a cette civilisation qui cache par la de veritables tresors. On veut visiter des jardins prives, on ne sait meme pas lire. Nous sommes des cretins. Je suis un cretin. Je dois donc m’y remettre…
Ce matin, au infos sur la NHK, reportage sur le Kasatomaru / 笠戸丸, ce bateau qui en avril 1908 inaugura l’expedition de Japonais vers le Bresil. Pres d’un millions de Japonais qui ont ete ainsi, de 1908 a 1940, envoyes la bas et qui ne sont jamais revenus. Travaillant dans les plantations de café essentiellement, oublies, c’est une part honteuse de l’histoire du Japon qui refait surface depuis quelques annees, reconnue dans les larmes par  le premier ministre Koizumi il y a deux ans. Ils devaient trouver la-bas un bon travail, un bon climat et pourrait ainsi aider leur famille dans le beoins. Ils ont en fait ete une main d’oeuvre servile et n’ont servi qu’a enrichir de riches planteurs et les riches commercants qui les avaient envoyes la-bas. J’y ai repense quand j’ai entendu une emission sur l’Ile Maurice, dont la population Indienne a subit le meme sort. La plupart des descendants de Japonais ne sont pas riches, parfois pauvres, et les plus jeunes profitent de la possibilite de rependre leur nationalite japonaise. Bresiliens de fait, ils ne parlent pas japonais et fournissent desormais une main d’oeuvre non negligeable de l’industrie automobile (Toyota essentiellement), sous payee et precaire, quand ils ne travaillent pas dans les decheteries. Un eleve habitant Saitama m’avait dit que Saitama, c’etait ce qu’il y avait de pire en matiere d’ecole car les enfant y cotoient pakistanais et “japonais du Bresil”. Un racisme de fait, qui conduit les jeunes femmes a la prostitution ou aux travaux les plus ingrats, enrobe de bons sentiments nationalistes. Leur nationalite “japonaise” est le pretexte a fournir au Japon un sous proletariat que le vieillissement de la population rend plus rare. Or, le sous proletariat est vital a l’economie japonaise…
J’ai beau regarder la NHK, je reste sidere par cette television capable de parler pendant des jours d’un accident de voiture qui a tue une fillette dans un coin paume, d’une jeune femme qui a fuit devant la police, chaque jour apportant un nouvel element –ici la camera de securite n’a pas pu la filmer car l’angle de vue ne le permettait pas –gros plan et image en boucle-, ce matin, elle s’est enfuit par tel escalier –gros plan et image en boucle-… et ignorer les scandales des travaux publics (normes anti-sysmiques non respectees), le deficit public collossal servant a graisser la patte aux… travaux publics, le scandale des heures supplementaires non payees obligatoires, la mafia / extreme droite qui regulierement empeche la liberte d’expression (dernier en date, un film chinois retire des salles car racontant l’histoire du sanctuaire Yasukuni…). Sur les chaines privees, en plus, les presentateurs mangent… Quand a ces musiques en fond qui consacrent le caractere de spectacle des informations… L’air imperturbable sur la NHK est ce qui m’epate le plus. Extremement japonais, maitrise. Rien ne depasse.
La meteo joue du variable, le soleil est de plus en plus present au fur et a mesure que j’avance dans cette page, et ca me ravie. J’ai recu un mail de Jun, on ne se retrouve pas ce soir, mais demain : il y a des problemes informatiques et il devra travailler plus tard. Oh, nous allons beaucoup nous voir dans les deux prochaines semaines, alors… Pour l’Institut, demain, ce n’est pas possible… Complet (certainement une ceremonie de mariage… Tres “tendance”, faire ca au restaurant de l’Institut !). Ca ne nous privera pas de voir Jeanne, de Rivette.
Je suis tres etonne de n’avoir de nouveau besoin de dormir que 5 a 6 heures par nuit, moi qui me laissait aller avec NOVA. Mais quel idiot, alors…Bon week end

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Je crois n’avoir jamais laissé de commentaires sur ton blog et pourtant de temps en temps je viens y glaner de tes nouvelles.
    Je trouve que tu as une très belle écriture, que le contenu de ton blog est aussi très intéressant.
    Cela va faire un an que j’ai quitté Nova et par là-même le Japon. Le temps passe vite…
    J’éprouve une certaine nostalgie, ravivée par certains de tes commentaires, descriptions…
    Ils me rendent tristes aussi par certains côtés. Je ne vais pas rentrer dans le détail mais tes critiques, même si elles sont souvent réalistes et fort bien analysées, sont vraiment acerbes. J’ai des amis japonais que je ne reconnais pas dans tes portraits.
    Cela dit je connais moins la civilisation japonaise que toi, je te trouve en effet fin observateur.
    En tout cas j’espère avoir de tes nouvelles régulièrement.
    Et excuse-moi, j’ai sûrement raté quelques uns de tes posts mais je ne sais pas exactement quel boulot tu as trouvé.
    Voilà, je t’embrasse et Jun ni yoroshiku wo tsutaete ne!

    Isa

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram