Les années 20, enfin!

L

Vous avez aimez « les années 20 »? Vous adorerez « les années 20 ».

Finalement les années 20.

Je garde mon pronostic d’un krach monumental sur toutes les catégories de biens, valeurs et matières premières vers 2024/25, je confirme que ça commencera par une incertitude sur la valeur des monnaies, avec des effondrements de la valeur d’une monnaie, puis d’une autre et à cause des trillions de dettes rachetés par les banques centrales, celles-ci seront obligées in-fine de relever leurs taux exactement comme la Grèce en 2012-13, cela entrainera une chute des bourses, des futures, des ventes en cascade, puis des faillites de banques centrales, incapables de garantir la valeur de quoi que ce soit, puis des défauts de paiement de gouvernements, puis de nouvelles chutes boursières, des faillites de banques, de grandes sociétés blindées de dettes et qui ne produisent rien, ces prototypes de la « nouvelle économie », les Amazon et autres Uber, et ça chutera sans fin, ce sera 1929, en pire et à l’échelle mondiale.

Et comme on est dans un cycle Kondratief baissier, et comme on entre dans un Jugglar baissier, à partir de cette année, ça va commencer à spéculer grâce aux taux négatifs qui sont le dernier moyen de garder ce système à flot. Déjà, les géants du net demandent de payer de plus en plus, comme YouTube et son service Premium, ou Flickr qui envoie des mails pour dire que s’il n’y a pas plus d’abonnés le service ne peut plus continuer, ou comme les opérateurs de téléphonie vont vous pousser à aller vers la 5G avec l’espoir d’augmenter leur cash-flow, puisque nous sommes sortis du capitalisme de production pour ne survivre que dans un capitalisme de la dette et du cash-flow. On n’achète plus, on loue. Et on tend à supprimer le travail salarié pour l’externaliser voire le remplacer par la pire forme de travail après l’esclavage, à savoir le travail à la tâche, rebaptisé pour faire cool « économie du partage ».

Pour sortir de cela il y aura trois possibilités.

La barbarie bien sûr.

La privatisation des états, sorte de variante heureuse de la barbarie appelée « libertarisme » aux USA et « lepéno-zemmourisme » sous nos latitudes. Les riches tendront à privilégier cette voie, ils soutiennent Trump aux USA, ils étaient derrière le Brexit au UK et seront derrière Marine en 2022 au cas où Macron ne fait plus (leur) affaire.

Le socialisme sous toutes ses variantes, avec un retour en force de l’état et de l’organisation planifiée de l’économie.

Dans tous les cas, il y aura un après très différent d’aujourd’hui et beaucoup de choses qui nous semblent familières disparaitront dans ce qui sera le crépuscule de la civilisation occidentale, cette aberration née vers le 15ème siècle de l’effondrement de la Chrétienté d’Europe.

En attendant, les bourses vont commencer à monter, monter, et la réélection de Trump va les faire monter, monter, monter… Et l’élection de Marine Le Pen va les faire monter, monter…

Vous avez aimé « les années 20 »? Vous adorerez « les années 20 ».

Champagne! Et… Bonne année!

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Veuillez calculer (protection contre les spams) *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Instagram