Le rêve de…, fable primaire et politique

L

Le rêve de Martine Aubry

Merci… Merci… Merci, Harlem…. Merci Jean-Christophe, Jean-Marie, Laurent… Merci, Pervenche, merci Marie-Pierre… Ha ha ha… Je n’ai oublié personne ? Ah oui, toi aussi, Pierre, et toi Benoit, oui, merci à vous tous pour avoir fait de ce congr… euh, de cette primaire un grand moment démocratique… Merci aux dizaines de milliers de sympathisants, de sympathisantes, de Paris… Merci, Bertrand! Du Nord… Ha ha ha… De Provence-Alpes-Côte d’Azur… Merci, Jean Noel ! Ah, quel bonheur d’avoir tous ensemble insufflé ce grand élan démocratique qui balaiera, croyez-moi, Nicolas Sarkosy, et permettra de redresser la France! Oui, nous redresserons la France, tous ensemble, avec toi, Harlem, et avec toi, Jean-Christophe, et avec toi aussi, Bertrand, et toi, Benoit… Et comme cette primaire fut aussi un grand moment de réconciliation, avec vous, les perdants à qui je tends la main, généreuse, avec toi, Ségo, ha ha ha… Avec toi aussi, Arnaud, hein, on approuve tous ce message, ha ha ha… Et bien entendu, avec toi, Manuel ! Ensemble, nous tendrons la main à ceux qui n’ont rien, et nous leur dirons, voilà, c’est l’espoir, vous n’êtes pas seuls, il y a le Parti Socialiste avec vous, et nous vous donneront un stage, car c’est un devoir, pour nous, socialistes, de vous donner une formation…

Le résultat de Martine Aubry

Snif… Snif… Snif… Non, je veux pas y aller,… Benoit, tu peux y aller… Non, ne filmez pas, je vous dis, c’est Sarkosy qui vous envoie ? Benoit, mon poussin en friandise, tu y vas?
(Benoit Hamon prend la parole)
Nous remercions les quatorze pour cent d’électeurs qui nous ont fait confiance. Les divisions de la gauche ont été fatales au rassemblement, et nous constatons avec tristesse qu’en arrivant quatrième derrière Éva Joly, Marine Le Pen et Nicolas Sarkosy, les chances de victoire de la gauche sont aujourd’hui ruinées. Nous avons toutefois réalisé un meilleurs score que Jean-Luc Mélanchon qui ne réunit que 12% des suffrages et qui prouve ainsi que sa stratégie d’isolement et de division a été fatale à la victoire. Le bureau national du Parti Socialiste se réunira dans les prochains jours pour décider de sa stratégie dans un contexte où la gauche, lynchée médiatiquement par la horde de journalistes à la solde du pouvoir Sarkosyste, n’a pu..
(Martine Aubry, remaquillée, réapparait, bouscule Benoit Hamon, lui coupe la parole)
Attendez, non, nous ne pouvons accepter cette situation dramatique. La gauche peut encore se ressaisir : j’appelle solennellement Eva Joly, qui n’a réalisé que 21%, un score bien inférieur aux scores que les sondages m’accordaient il y a un an, à se retirer et à appeler à voter pour moi au second tour : nous pouvons vaincre la droite, nous pouvons tendre une main aux plus pauvres, en leur disant “voilà, c’est notre main, prenez-là, ensemble, nous rebâtirons l’espoir, et donc, ce sera mieux.” Ensemble, nous planterons des arbres dans les cages d’escaliers des cités, nous demanderons au directeur des magasins LIDL de vendre du poulet élevé au grain. Vous voyez, déjà, j’incarne ce rassemblement qui allie le poulet de Loué de l’écologie, et la main tendue du socialisme. Aux plus pauvres, nous donnerons des formations professionnelles qui déboucheront sur des stages. Éva, c’est à toi que je parle : retire-toi de la course, et je te garantie que Jean-Christophe, Harlem, Jean-Marie, Benoit, Pervenche et tous les autres, nous vous donneront toute votre place, un secrétariat d’état à la protection de la nature. Ensemble, redressons la France.
(applaudissement rue de Solférino)

Le rêve de François Hollande

Merci… Merci… Merci, Harlem…. Merci Gérard, Et toi aussi, Gérard, ho ho ho, Et toi, Bruno… Ho ho ho… Je n’ai oublié personne ? Ah oui, toi aussi, Pierre, et toi Benoit, et toi Malek, oui, merci à vous tous pour avoir fait de ce congr… de cette primaire un grand moment démocratique… Merci aux dizaine de milliers de sympathisants, de sympathisantes, de Paris… Merci, Bertrand, ben oui, nous savons nous rassembler malgré les divisions! De l’Ile de France… Ho ho ho… De Provence-Alpes-Côte d’Azur… Merci, Jean Noel ! Et à toi, Jean-Christophe, Jean-Marie, Pervenche… Ah, quel bonheur d’avoir tous ensemble insufflé ce grand élan démocratique qui balaiera, croyez-moi, Nicolas Sarkosy, et permettra d’avoir une France d’avance ! Oui, nous redresserons la France, tu vois, Martine, je t’ai entendu, Ho ho ho, tous ensemble, avec toi, Harlem, et avec toi, Jean-Christophe, et avec toi aussi, Bruno, et toi, Gérard… Et comme ce congr… (rires chez les deux cents invités)… cette primaire fut aussi un grand moment de réconciliation, avec vous, j’étends ce grand rassemblement, à toi, Ségolène, et avec toi, Arnaud, ho ho ho… Et bien entendu, avec toi, Manuel ! Faisons la synthèse, la synthèse, toujours la synthèse, car rien n’est meilleurs que d’oublier toutes nos différences, nos oppositions. Ensemble, nous rétablirons l’équilibre budgétaire, nous redynamiserons les entreprises… Je te salue, Dominique, tu vois, ton message n’est pas oublié…

Le résultat de François Hollande

Les campagnes de diffamation de la presse aux ordres du pouvoir Sarkosyste ont eu raison de cette campagne où rien ne m’aura été épargné. Le torrent de boue qui s’est déversé dans le torrent de eum eum ne s’est pas arrêté. On m’a accusé d’avoir été au courant de la tentative de viol sur une jeune femme certainement téléguidée par la droite, mais quand même! Quand bien même j’aurais su, ce n’est pas moi qui aie déboutonné son corsage! Des journalistes ont révélé mes infidélités avec une responsable de ce parti, mon ancienne compagne, alors que c’est de l’histoire ancienne! Et si j’ai eu deux maitresses sans lui dire, et si j’en riais avec les camarades, et si je l’ai laissée se débrouiller durant la campagne présidentielle de 2007, ça ne regarde personne, c’est ma vie privée. Le résultat de cette campagne de délation coûte à la gauche sa qualification pour le deuxième tour. Certains ont dit que mon programme était en cause, mais c’est oublier que j’ai été élu par les dizaines de milliers de citoyens qui m’ont désigné lors de la primaire, et qui sont donc, par conséquent, responsable aussi de cet échec. Chacun doit méditer, moi, cela fait trois mois que je prends sur moi sans me plaindre, que j’ai regardé mes résultats chuter dans les sondages, même que ça m’a fait reprendre 31 kilos… J’appelle tous les démocrates à voter pour Dominique de Villepin pour barrer la route à Marine Le Pen…

Le rêve de Manuel Valls

(applaudissements de partout)
Je salue ici celles et ceux qui depuis le début, m’ont soutenu. Alain Bauer (applaudissement, un vieux monsieur gros monte à la tribune), Stéphane Fouks (une vieux beau entouré de filles en Chanel lève son verre de champagne)… Déjà, lors de l’élection présidentielle de 2022, j’avais prévenu le candidat Jean-Christophe Cambadélis que nous allions dans le mur à s’obstiner dans la voix sans issue du gauchisme : garder la sécurité sociale était une erreur, un de ces errements cripto-marxiste comme la gauche les a trop longtemps affectionnés. Mon élection, cette année, marque la victoire de la transformation. Une transformation que j’ai entamée en 2024, en faisant d’un parti archaïque, le Parti Socialiste, un parti moderne, Le Mouvement du Progrès. En donnant à ce parti de réels objectifs réformateurs : le droit à la sécurité pour tous, le droit au choix pour chacun. Et la solidarité pour les plus faibles, dans le respect de l’équilibre budgétaire. Comme vous voyez…

Le rêve de Arnaud Montebourg

Je remercie… (la foule hurle, sa voix est inaudible) Je remercie… S’il vous plait… S’il vous plait… Je remercie les 7 millions de citoyennes et de citoyens, originaires d’ici, de là-bas, et même d’ailleurs (la foule hurle de nouveau)… S’il vous plait… Oui, Ségolène, tu peux monter… (foule en délire, Ségolène Royal monte à la tribune et rejoint la centaine d’anonymes et de “volontaires” de la campagne de Arnaud Montebourg, elle salue la foule, un immense sourire, prend le micro)
Je m’incline, Arnaud, tu as gagné!
(foule incontrôlable)
Merci, Ségolène… Oui, merci à vous toutes et à vous tous d’avoir osé, d’avoir bousculé. On va la faire, la VIe République (la foule reprend en coeur, “constituante, constituante…”) ! On va le réformer, le commerce mondial (la foule reprend en coeur, “démondialisation, démondialisation”)

Le résultat de Arnaud Montebourg

Et dans quelques instants nous allons voir s’afficher le résultat. Comme nous vous le disions précédemment, il y aura dans un camp un immense soulagement, et dans l’autre une énorme déception… Voilà, il est 20 heures.
– Oui, et comme vous le voyez, d’après nos projections et les premiers résultats, nous pouvons affirmer que Nicolas Sarkosy remporte l’élection présidentielle avec un peu plus de 50,5%.
– Oui, il semble que la campagne sur le thème de l’âge et de l’expérience ait fini par porter ses fruits, notamment après la publication de l’interview de Michel Rocard où l’ancien premier ministre affirmait que la démondialisation était une idée de crétin boutonneux…
– Oui, en effet, toutefois, les premières enquêtes réalisées projettent une gauche très solide pour les législatives et une nouvelle cohabitation ne serait pas à exclure.
– Oui, tout à fait…

Le rêve de Ségolène Royal

Ségolène Royal est derrière un pupitre, entouré de Najat, de Karim, de Jean-Louis, de Leila et d’une cinquantaine de personnes jeunes, vieilles. Arnaud Montebourg bavarde, tout sourire, avec une jeunes fille noire portant le tee-shirt de la primaire. La foule hurle, Ségolène, Ségolène, Ségolène…
C’est bon, je peux y aller ? (Najat lui tend un papier) Oh, on m’informe que les résultats du Nord Pas de Calais sont en retard et qu’ils viennent de changer… Ha ha… Ils auront essayé jusqu’au bout (la foule hurle, Ségolène, Ségolène, Ségolène…)… Mais bon, avec près de 4 millions de votants et de votantes, et à l’issue d’un deuxième tour exemplaire, je réunis près de 60% des voix, je vous fais ce soir le serment de battre Nicolas Sarkosy. Avec vous! Je battrai Nicolas Sarkosy, et nous ferons la Social-Ecologie que j’appelle de mes voeux (la foule hurle Ségolène, Ségolène, et on entend des Décroissance, décroissance). Je battrai Nicolas Sarkosy, et nous remettrons de l’ordre juste dans nos institutions (Ségolène, Ségolène, Constituante, constituante). Je battrai Sarkosy, et nous remettrons de l’ordre juste dans la fiscalité pour rendre du pouvoir d’achat, garantir les retraites et la sécurité sociale (Ségolène, Ségolène, on entend aussi un petit groupe qui chante La Betencourt, sorte d’hymne improvisé sur l’air de La carmagnole et en vogue chez Mélanchon, des rires fusent et l’hymne est repris en coeur). Oui, on la leur fera chanter, celle-là aussi ! Je battrai Sarkosy, avec La Force Citoyenne, avec vos désirs d’avenir (Ségolène, Ségolène)

Épilogue

– And now, let’s go back to Paris for the ceremony held for the inauguration of the new President and the inauguration of the Place Francois Mitterrand near Le Louvres… Paul ?
– Yes, Susan… As I was telling you before the news, The crowd has been waiting for a while now, and it seems the flow exiting from the stations nearby just does not want to stop. The police is still very discreet despite the fact that, here and there, some youngsters insult the agents. After the ceremony at the Palais de l’Elysee this morning, we were expecting the weather to be sunny, but unfortunately it turned to be rainy. The new President should now arrive very shortly for the inauguration of the Place François Mitterrand here in the Cours du Louvres, a place which more than any other in Paris symbolises the flamboyant previous socialist President who governed France from 1981 to 1995.
Miss Royal signed into law this morning the 3 decisions she argued very strongly with Mister Sarkosy : the temporarly suspension of the pension reform voted last year, the appointment of the new Prime Minister and the designation of the head of the commission to reform the institution, the ecologist candidate Miss Joly. But what focuses the opinion and the news is the Bank Holliday today and tomorrow for the french financial markets, which was not expected at all. She also called in for a meeting with the CEO of BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole as well as Caisse d’Épargne. No statement was realised, but observers think she wanted to speed up the financial reform. Some decisions should eventually be announced before the opening of the markets on Monday.
Here we are! You can see Mister Arnaud Montebourg arriving, escorting Miss Joly. The new Prime Minister is expected to announce the composition of the government as soon as this evening. Mister Sarkosy and Miss Bruni-Sarkosy and other oppositions leaders with others guests are taking part to this event as Miss Royal wanted a national ceremony rather than a political event. But observers say that inviting the French conservatives for the inauguration of a Francois Mitterrand Square comes like a revenge, as the left was out of power for about 18 years. Mister Villepin, who might become the next Foreign Affairs minister, is discussing with the far left leader Mister Jean-Luc Melanchon.
It seems the official car is coming… Yes, the Garde National is now moving… Veronique Gens is waiting on the stage, facing Les Musiciens du Louvres as they will perform a Marseillaise on original instruments, the 7 parts of the song. Miss Royal exits now from the little Black electric Mia and… Yes, this is Miss Merkel ! This is a real surprise, another one in what looks like the New France ! They already met twice since the election. Miss Royal met also three opposition parties of Germany, the Social Democrats, Die Linke and Die Grünen, arguing that she is decided to rebuilt the relations with Germany by any mean.
For sure, there is something new today, and as a correpondant in Paris for more than 20 years, I can tell I have never seen so much happiness on the faces as I could see today… I feel history is back in this country… Ah, Veronique Gens is now going to sing La Marseillaise as Miss Royal invited Miss Merkel to seat. Mister Cameron as well as the new Japanese Prime Minister mister Maehara …

Madjid Ben Chikh (Tokyo, mardi 19 juillet 2011, Toute reproduction autorisée avec le nom de l’auteur et un renvoi sur ce blog)

À propos de moi

Madjid Ben Chikh
Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh, auteur, bloggueur. A Tokyo depuis 2006.
Ce Blog, journal d'un solitaire sociable et moderne de Paris et Londres à Tokyo, depuis aout 2004.

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MBC | Abonnez-vous!

MBC | Social

MBC | Archives

MBC | Ce Mois

MBC | Derniers billets

MBC | Instagram