Typhon et admirable fainéantise

Mon reve est enfin exhausse. Au risque d’en choquer plus d’un, je confesse mes peches : je ne fais rien du tout ! Et je l’avoue, ne rien faire a Kyoto, c’est magnifique. Surtout avec un velo et un keitai.
Le velo, je l’ai achete l’equivalent de EUR48… Un velo avec vitesses, pneus larges, ideal pour la montagne. Inconvenient, je ne peux le garer dans la cour de l’hotel. Rigolo, le monsieur qui me l’a vendu m’a mis en garde contre les dorobo (voleurs). Je lui ai dit qu’a Paris, meme avec 2 antivols “U”, on se le fait voler. Il m’a dit ben oui, ils l’emportent… J’ai eu honte pour nous et n’ai pas ose lui dire qu’on se le fait voler avec 2 “U” ET en l’attachant a un poteau, bref, que les voleurs scient les antivols. Et que s’ils n’y arrivent pas, il leur arrive de casser le velo, histoire de se venger…
Bref, comme je ne fais rien, je me promene beaucoup… Je suis retourne a Fushimi Inari Jinja ou j’ai pense a un denome Asagiri… Il faisait bon, ca sentait bon la verdure, la foret, le calme… J’y suis bien reste 3/4 heures, et je me suis meme perdu dans un endroit en travaux, il y coulait un cours d’eau… En revanche, j’ai croise des espagnoles qui devaient avoir des problemes auditifs majeurs car elles hurlaient en parlant. L’une d’elle m’a demande si le sommet etait encore loin (elles paraissaient epuisees), je leur ai repondu que je ne savais pas. Elles ont fait la gueule, je me suis dit qu’elles avaient pas a se plaindre, j’en connais qui revent de monter a Fushimi, les gourdes !
Avant d’aller a Fushimi, je suis alle dans un petit restaurant ou je me suis regale d’une delicieuse soupe de soba et tempura. Le matin, j’avais achete mon keitai et je m’etais ballade a velo. Le sud de Kyoto a un cote shita machi que j’aime bien, et puis ca monte et ca descend… Le soir, longue promenade a velo, encore, loin, loin… et toujours la ville! C’etait un jeudi de promeneur faineant a Kyoto. Puis TV de 22heures a 1 heure du matin…
Hier en revanche, la pluie et les dernieres scories du decallage horaire m’ont un peu limite… Ah, oui mercredi, le temps etait splendide. Le chemin de la philosophie, quelques temples, mais comme ca, pour voir, de 9heures du mat’ a 3heures de l’apres midi. Puis Kare rice, puis hotel et sieste. Encore une petite promenade le soir, et TV et puis dodo.
Je crois avoir digere le decallage et la nuit blanche dans l’avion.
Voila, je vais aller faineanter de ce pas dans la ville. Le beau temps revient demain et ca tombe bien, j’ai assez pris de vacances comme ca.

Leave a Reply

Veuillez calculer (protection contre les spams) *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: