Troisieme generique

Le generique de la troisieme chaine de l’ORTF est mon prefere. Il y flotte un parfum de modernite pompidolienne, rigide et guindee, « contemporaine », qui contraste avec le cote pimpon gaulliste de la deuxieme chaine et la reminiscence d’une epoque lointaine fleurant bon les lampes qui chauffent des annees trente du generique de la premiere chaine de l’ORTF, appelee tout simplement ORTF Television. Ce qui est interessant, d’ailleurs, c’est de voir, ou plutot ecouter la musique de la premiere chaine. Il y a comme une espece d’audace dans cette melodie a la modalite imprecise qui me fait penser a ces films de Cocteau des annees 40, quelque chose de sombre qui s’illumine seulement sur la fin, une audace d’apres-guerre, quoi. La deuxieme chaine, elle, renvoie a un conservatisme qui je pense n’a aucun egal en Europe a cette epoque. On trouve sur Youtube des videos des generiques d’ouverture britanniques, c’est a en etre jaloux. Comme, par exemple, celui qui fait bing bong dans ma tete a chaque fois tant j’ai pu non seulement l’entendre, mais aussi desirer l’entendre, annoncant Benny Hill, l’autobus a imperial, Poigne de fer et seduction, Thriller, Chapeau Melon et bottes de cuir, et tous ces feuilletons que j’aimais dans mon enfance et qui m’on preparer a devenir le quasi Britannique que je suis,

Anyway. Ce soir, donc, troisieme generique. La nuit derniere, ca a ete un peu difficile, j’ai traverse un semi sommeil entrecoupe de semi-reveils. Cela etant, je me suis leve a 9 heures sans difficultes quand j’avais prevu de me lever a 9 heures trente. Ne vous meprenez pas : en general, je reviens du travail vers 11 heures du soir, et se coucher apres avoir mange n’etant pas tres bon, je me couche generalement vers 1 heures, deux heures. Par exemple, en ce moment, il est deja minuit et demi. 9 heures est tardif, mais ce n’est du qu’a ce medicament, je me donne le temps de m’y habituer.
Mon heures de reveil naturelle serait plutot sept heures trente. Une heure que j’aime beaucoup car je suis alors pret a 9 heures, et j’ai donc ma matinee devant moi, meme si je donne un cours particulier vers 11 heures. Le medicament est, jusqu’ici, bien passe, pas de cauchemards, pas de suee. Quelques demangeaisons, je dois donc etre attentif de ce cote la : c’est aussi un des effets indesirables dans les premieres semaines.
Ce matin, je suis alle a Yodobashi Camera rapporter mon appareil photo Sigma SD15 a cause du probleme de back focusing. Trois semaines sans appareil. Je suis ressorti frustre, un peu enerve par la situation. Bon, toutefois, le specialiste Sigma du magasin a teste l’appareil et a reconnu que la mise au point etait defaillante. Ben oui, a un metre, se gourer de 10 cm, a 10 metres, il se goure en gros d’un metre. J’ai pris a Kyoto des photos d’un groupe de petits lapins en tissus, tout mignons, j’ai rephotographie 5 fois, c’etait toujours le lapin de derriere qui etait net. Enfin, j’espere qu’ils vont me le rendre impeccable. C’est bete car l’appareil est rapide, fait des photographies magnifiques, mais l’incapacite a mettre au point, ca rend toutes les qualites obsoletes ! Je suis optimiste, toutefois. Mais ca refroidi. Non ? Il me reste mon DP1 en attendant.
C’est etrange, parler photos, parler traitement, quand le monde est en ebullition entre Alger et Damas, que Ben Ali est parti et que Moubarak s’accroche et que 8 jeunes se sont immoles a Alger. Bien sur, que je trouve cela fantastique. Mais en ce moment, c’est du cote financier que je regarde a nouveau. Comme vous le savez si vous me lisez, je ne crois pas du tout que le monde soit en crise : avec une croissance mondiale de plus de 4,5% cette annee, on fait bien bien mieux que dans les annees 60, et les profits sont a un point maximum. Bien sur, cette croissance est tres inegale, et cette fois-ci, desole pour vous, ce n’est pas en Europe ou aux USA, mais en Afrique, en Amerique latine et en Asie que la croissance est forte. Par chez vous et par chez moi, ce serait plutot du declin qu’une crise economique. Du coup, la bourgeoisie de ces pays en declin profite du monde deregule que les politiciens qu’elle genere, qu’elle appuie ou qu’elle coache lui ont prepares pour placer leurs capitaux ailleurs, la ou est la croissance. Le resultat est une abondance de capitaux incroyable en Chine, en Coree, en Thailande, au Bresil… Ces pays avaient pris, il y a deux ans, des mesures de relance destinees a compenser la perte d’activite dans les pays « riches » (par chez nous). Cela veut dire une surabondance de capitaux, doublee de taux d’interets tres bas et du credit en forte expension. Les premiers signes de « surchauffe » commencent a se manifester. On entend par « surchauffe » une croissance desequilibree generatrice d’inflation. A l’epoque social-democrate, c’etait le moment ou on augmentait les impots, la croissance ralentissait tout en conservant des taux d’interet bas qui encourageait les entreprises a investir. L’etat, lui, remplissait ses caisses, les deficits etaient rares, a l’epoque keynesienne, entre 1945 et 1980, et n’etaient que transitoires. Nous ne sommes plus du tout dans cette epoque la. De nos jours, on est obsedes par les baisses d’impots, qui enrichissent les plus riches et concourent a generer des bulles, totalement inexistantes a l’epoque keynesienne, en gros jusqu’a Thatcher et Reagan. Les pays « emergeants » n’ont donc pour seule ressource qu’une augmentation des taux d’interet. Le probleme de cette strategie est que si on les augmente beaucoup, on ne met pas fin a l’afflut de capitaux etrangers, au contraire : aux USA, les taux sont a presque 0%, en Europe autours de 1% bref, si la Chine ou la Coree montent leurs taux a 5% pour calmer l’economie, pour sur, il va y avoir beaucoup de gens qui vont y placer leurs economies, des swaps, etc Cet afflut de capitaux va rendre les banques assez laxistes car elle auront un bon ratio de solvabilite. Elle vont donc preter pour construire des immeubles, des maisons, acheter des actions, etc, generant une hausse des biens appelee « bulle »… Que pour une raison ou une autre les taux soient un jour un peu trop haut, et le mouvement de hausse sera stoppe, et ce sera la baisse. Les banques centrales baisseront leurs taux d’interet pour calmer la pression, et cette fois, ce seront les capitaux etrangers qui partiront (s’investir dans un autre eldorado, qui sait l’Espagne et l’Irlande, les USA, la France ou le Botswana). Les banques auront alors une chute de leur ratio de solvabilite (avoir / prets). Les prix des biens baisseront transformant les investissements en dettes, immeubles vides et faillites. C’est le Japon de 1990, les USA de 2006 (je dis 2006 car, vous deviez vous interesser a autre chose comme les emeutes en banlieue a l’epoque, c’est a cette epoque que la volatilite sur les CDO, la baisse sur le marche immobilier, ont commence).
On parle beaucoup de « bulle chinoise ». C’est plus complexe. Il y a un afflut de capitaux vers tous les pays emergeants qui, en fait, ne savent pas trop comment gerer cette situation.
Il y a eu aussi, la semaine derniere, la decote de la dette japonaise, un autre truc que je suis de tres pres depuis deux ans, avec ses 220%. Cela m’inquiete fort car, contrairement a l’idee acquise qui veut que les Japonais ont plein d’economies qui permettent de financer et la dette, et le deficit, le tout renforce par un solide commerce exterieur, JE SAIS que c’est faux. Les banques ont utilise cette epargne en sous jacent de ces fantastiques projets immobiliers du centre, immeubles de bureux aux prix faramineux, renforces par la hausse du yen, et a moitie vide, et que les entreprises desertent pour aller s’installer ailleurs, a Singapour ou Hong Hong, ou cla coute moins cher et ou les infrastructures publiques ainsi que le bilinguisme sont autant d’atraits que le Japon ne possede pas, tant ses elites national conservatrices, heriteres des nationaliste fascistes des annees 30 ont faconnent un pays replie sur lui meme et qui ne voit le monde qu’a travers ses propres oeilleres avec pour resultat qu’ils n’ont pas vu venir la montee en puissance de Taiwan et de la Coree, qu’ils n’ont pas encore compris que l’Inde et la Chine sont desormais de grandes puissances qui toutes chassent sur ses terres en terme d’innovation et de qualite. Pire, ce repli du Japon a transforme les avances technologiques en retard. Le Japon ambitionne ainsi de devenir le hub financier de l’Asie… quand ses marches sont ouverts de 9 heures a 11 heures trente, puis de 12 heures 30 a 15 heures trente alors que toute la region trade 24 heures sur 24 avec des heures d’ouverture de 9 heures a 17 heures.
Que la bulle chinoise vienne a se degonfler, et c’est tout le commerce exterieur japonais qui s’effondre. Que le commerce exterieur s’effondre, et il ne restera que la dette. Que la dette soit bien evidente, et tout le monde comprendra que l’epargne des Japonais a ete depensee, grace aux derivee, deux fois, trois fois, dix fois, que sais-je. Et le Japon fera faillite. Je l’ai deja ecrit, et la degradation de la note se passe exactement dans les temps. Jun, pour la premiere fois, le week end dernier, m’a cru a ce sujet. Et si le Japon fait faillite, vous allez le sentir passer, car le Japon a des avoir a l’etranger, et que ces avoir seront la seule de ses garantie pour restructurer sa dette. Et ce sera un element de plus pour creer de la deflation par chez vous. Et jusque dans ces pays qui font des revolutions en ce moment, avec les consequences que je vous laisse imaginer sur les processus de democratisation.
Bon, nous n’en sommes pas la du tout. Apres tout, peut etre que les 5 millions de maison vides pas encore mises sur le marche americain trouveront preneur avant que leur prix ne s’effondre et que les banques soient obligees d’enregistrer les pertes puis repercuter les baisses dans les CDO correspondantes, voire ne les fusionnent ou ne les ferment. Peut etre que le gouvernement chinois instaurera une taxe sur les capitaux entrant, creera une securite sociale qui freinera les investissements etrangers et refroidira l’economie en douceur en la tirant par la satisfaction des besoins des chinois et non la construction d’une tour de 900 metre de haut,
Bref, quand vous tous regardez les pays mediterraneens d’Afrique du Nord (arretez donc, au passage, de dire arabes, sinon, je vais vous faire dans le romain, car il n’y a pas d’arabes, entre l’Egypte et le Maroc, les Arabes, ils sont plus loin, dans le desert), je vous comprends, et moi aussi, ca me touche. Mais je sais que la bataille pour les matieres premieres va s’intensifier a la mort dans les 10 prochaines annees. On vient de voir, a la surprise generale, la Chine presque defendre le regime de Moubarak, car la Chine a besoin du Canal de Suez pour acheminer ses marchandises, elle a besoin du petrole. Qui sait si la crise ne va pas rapprocher la Chine et les USA, nous evitant une guerre entre les deux, en tout cas a moyen terme, mais sans exclure une reprise en main avec l’aide des Freres Musulmans controles par l’Arabie Saoudite ? A cette soif de matiere premiere qui de toute facon broira les peuples, a moins que dans les pays developpes les peuples se solidarisent, ce a quoi je ne crois pas tant la culture materielle et l’egoisme social ont fait de progres ces vingts dernieres annees, (on veut bien se solidariser si ca ne remet pas en cause les niveaux de vie), s’ajoute donc cette extreme fragilite financiere d’un monde ou le credit et ses derives creent une energie qui fait tourner le systeme de facon absurde en nous faisant courir le risque d’un effondrement, reel cette fois, a un horizon d’une dizaine a une quinzaine d’annee…
Je delire ? Oui, peut etre. Pour ma part, je n’ai en tout cas jamais ecrit que les derives garantissaient des crises financieres comme 99% des economistes gerants d’asset managements. Ni meme en 2008, quand ces memes economistes ecrivaient que tout allait s’ecrouler, moi, j’ecrivais que des la seconde moitie de 2009, on reviserait les previsions de croissance a la hausse. J’ai meme, au moment du pic de la crise grecque l’an dernier, quand la bourse se cassait la figure, envoye un mail a un ancien collegue, pour lui dire qu’on franchirait 4000 sur le CAC (on avait chute de 3800 a 3300 et on parlait d’un effondrement de plusieurs pays…) a la fin de l’annee : je le confesse, je me suis trompe de 15 jours, on les a franchi il y a deux semaines.
Quand je vous dis que certains signes m’inquietent, si vous lisez ce blog depuis longtemps, vous devriez delaisser le ronron mediatique des revolutions (une revolution, ca se fait, ca ne se regarde pas a la tele en fantasmant un verre a la main), et aller regarder les sujets dont je vous ai parle dans ce billet. C’est pas pour cette annee, mais le decors est pose. Et le Japon est une piece maitresse du decrochage a venir.
De Tokyo (justement)
Madjid

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez calculer (protection contre les spams) *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.