Séjour à Kyôto été 2017, 13 août

La nature ici est magnifique, vibrante, et meme si la ville est assez quelconque, elle regorge de tresors laisses par l’histoire dont je ne me lasse pas…

Une semaine de conges, ca passe vite, tres vite. Un peu comme une annee, d’ailleurs. Il n’est pas loin, le jour ou je suis arrive a Paris, fin 2016, tiens, en voila un autre, de sejour, qui a file a toute vitesse. Et cette annee, 2017, dont je vois le fil de derouler dans un enchainement de jours et de semaines sans jamais laisser le temps de souffler, et voila, on est deja mi-aout, et au coeur de mes vacances d’ete je commence deja a penser a mes vacances d’hiver.
Je me souviens autrefois entendre dire qu’avec l’age le temps passe plus vite, et trouver cette reflexion ridicule, et voila que pourtant, malgre tous mes efforts, c’est vrai, et pour tout dire, j’ai meme le sentiment que cela va insensiblement plus vite chaque annee.

Je n’ai pas vu 2017 passer. 2017 est passee, et moi j’etais dedans…

Troisieme jour, donc, a velo. D’abord le temple Hokongo-in, 法金剛院, sur sanjo, celebre pour ses lotus en ete, puis vers le discret Rokuou-in, 鹿王院, vers Arashiyama, 嵐山, et chaque fois je ne comprends pas qu’il n’y ait pas un peu plus de monde pour le visiter, puis le vaste Daikaku-ji, 大覚寺, et enfin Giouji, 祇王寺 et ses mousses sous les erables et a l’ombre de sa foret de bambou. Je ne vous narre pas l’histoire de chacun de ses temples, vous trouverez cela sur internet.
Un truc qu’on ne dit pas souvent quand on parle du tourisme ici, c’est qu’il faut payer, qu’aucune de ces visites n’est gratuite. Il faut en general compter 500 yen par temple, soit 3,50 euros. Parfois un peu plus, parfois un peu moins, et le prix n’est un forcement un gage de beaute. Je me souviens il y a un ou deux ans avoir visite pour 600 yen une sorte de chemin mal entretenu avec le sentiment, apres en avoir fait le tour, d’une veritable arnaque. Et puis des fois, pour 200 yens, on a un joli parterre de mousse avec un temple et ses vieilles statues ainsi qu’une maison de the. Il n’y a pas de regle.
Ce que je fuis avant tout, ce sont les foules qui se precipitent toujours dans les memes endroits aux memes saisons. Je ne comprendrai jamais le succes phenomenal de Kyomizu-dera qui chaque fois m’a fait l’impression d’etre une usine, c’est bruyant, plein de monde et je crois qu’aucun endroit a Kyoto plus que celui-la ne donne aux touristes des tetes de cons ebahis avant qu’ils ne fassent une photo qui ira se superposer aux millions d’autres deja faite au meme endroit. Je ne veux meme pas penser aux selfies avec leurs tetes de cretins.
Je sais bien, vous savez, moi aussi…

Chaque matin, fatigue au reveil. Longues marches et corps qui se remet a vivre, cette annee, apres mon amygdalite et ses antibiotiques, j’ai pris du poids et perdu toute mon energie. C’est la premiere fois qu’un truc pareil m’arrive, ca m’a terrorise, ce fond de gorge blanc, enfle, ces absces enormes, l’impossibilite de manger, de boire et la difficulte a respirer, la fievre durant trois jours. Moi qui depuis des annees me gave d’eau gazeuse parfumee au citron, j’ai ete incapable d’en boire sans avoir une sorte d’amertume au fond de la bouche pas loin de me faire vomir durant des mois. Depuis quelques jours, c’est passe. Je crois que je suis totalement remis, je crois aussi que c’etait dans ma tete…
Ce qui est bien ici, c’est le contact quasiment charnel avec la nature, avec les plantes, avec les insectes. L’ete a beau etre etouffant, on transpire sans arret, on boit beaucoup et, comme je marche aussi beaucoup, que je fais beaucoup de velo (hier je me suis laisser pieger sur un chemin en hauteur, ca montait, ca montait, et c’est ce moment que le soleil a choisi pour etre le plus fort, je pense avoir transpire un litre…), cela fait un bien incroyable.
La nature ici est magnifique, vibrante, et meme si la ville est assez quelconque, elle regorge de tresors laisses par l’histoire dont je ne me lasse pas…

Galerie photo pour laquelle vous n’avez qu’a cliquer sur une seule des vignette puis faire defiler pour voir les autres.

 

2 Comments

    • Je publie des selfies sur Instagram, mais tres rarement sur le blog.
      Moi aussi, j’aime vraiment beaucoup les lotus. Cette annee j’ai de la chance, ils sont tous encore en fleurs, les annees precedentes c’etait toujours un peu trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à l'opération suivante (protection contre les spams) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.