Le printemps à petits pas

Comme toujours, le dimanche, je marche ma quinzaine de kilomètres dans la ville, elle est calme et j’y sens passer les saisons.
Les pruniers sont encore en fleurs mais petit à petit les voilà qui se découvrent. Et on voit de plus en plus des variétés de cerisiers précoces couverts de fleurs, de mitsumata, les derniers camélias sont en pleine floraison, les oiseaux semblent comme réveillés après un long sommeil et on est heureux de les voir qui volent d’arbres en arbres. Les mousses, toutes jaunies par la sécheresse de l’hiver, retrouvent des couleurs et l’on aperçoit ici et là de jeunes pousses d’herbes. À ma fenêtre, le rosier fait des feuilles et verdit, il semblait mort il y a encore quelques semaines. Tout s’anime et dans quelques semaines enfin, ce sera le printemps.
Ouf…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à l'opération suivante (protection contre les spams) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.