Billet d’Asakusa

…, nouveaux travails en perspective, premier changement, début lundi prochain.


[dropcap1]É[/dropcap1]crit jeudi 28 juin au matin.
« Métro, ligne Tôei ÔEdo, en direction de l’est. Transition, suite. Je veux dire, cette semaine est en elle-même une semaine de transition. Il y a eu une amorce de changement la semaine dernière, mais voilà que désormais tout s’est accéléré cette semaine.
Ma collègue Reka part pour l’Australie la semaine prochaine et me confie deux de ses classes privées, des groupes, les lundis et mardi matins, ce qui améliorera nettement ma situation financière. En fait, à compter de juillet, mes classes privées me rapporteront presque autant que mon travail. Je devrais rapidement sortir de l’endettement. J’ai beaucoup réduit mes dépenses sans que mon niveau de vie ne s’en ressente, au contraire. Je me fais la cuisine, cela me coûte moins cher et est bien meilleurs pour ma santé que les bentô que j’achetais auparavant. Mon poids ne varie guère et mon nouveau maximum s’établit désormais à 74,6 kilos, ce matin, je pesais 74,1 kilos, ce qui équivaut à une perte de 19,4 kilos. J’ai deux jours dépassé les vingt kilos, c’est mon nouveau minimum : 73,2 kilos. Ce sera long pour descendre plus bas car ce sont désormais des kilos anciens, mais ce qui compte est surtout de ne pas remonter, et de me libérer de l’angoisse de reprendre du poids. Je me sens tellement bien mieux, je cours, je ne suis plus essoufflé.
Nouveaux travails en perspective, premier changement, début lundi prochain.
Et puis, ce matin, autre changement enclenché. J’avais rendez-vous pour visiter un appartement dans mes prix à Asakusa. Charges comprises, l’appartement me reviendrait à ce que je paie en ce moment à Kagurazaka.
Je me suis mis à chercher en effet sur le net ces derniers jours. Histoire de. Rien de bien folichon, dans mes prix, toujours petit, souvent vieux et mal arrangé, loin de mes quartiers de prédilection. Et puis je suis allé sur le site où j’avais trouvé la « maison à la menthe » où j’avais habité. Toujours à l’esprit que si je trouvais un appartement avec le même numéro qui me suis ici depuis mon arrivée, cela serait un signe. Et voilà que je tombe sur un « foyer vert » (après la « maison à la menthe », quel hasard) où l’appartement vacant portait le même numéro que celui qui me suit depuis mon arrivée. Façade de vieux petit immeuble des quartiers de l’est repeinte en couleur vive, escalier tout en bois, et assez grand, 27 mètres carrés, un cachet, un style. Et à Asakusa… J’ai contacté à tout hasard, et je suis donc aller visiter hier matin. Le propriétaire est Américain.
J’ai tout de suite été séduit. Le quartier, bien sûr, avec ses rues alignées à l’équerre. Mais surtout le petit couloir rappelant ceux des vieux immeubles parisiens du Marais. Et puis l’appartement lui-même, sa lumière, pourtant discrète (une seule vraie fenêtre, l’autre étant bouchée par un vis à vis à 30 centimètres), cette allure de vieil intérieur japonais, modernisé juste comme il faut. Séduit. En passant la tête par la fenêtre, voilà que c’est comme des vacances… Dessous, un magasin. Le soir, donc, pas de trouble de voisinage à cause du bruit du parquet. Ravi.
Je passe demain à l’agence réserver l’appartement, en espérant que personne ne le fera avant moi, ni que rien ne viendra m’en empêcher.
Une bénédiction, comme toujours, un don du ciel… Je divague, me direz-vous, mais sachez que ma vie est remplie de ces petits coups de mains du hasard. Je les ai longtemps laissé fuir, mais j’ai aussi appris à les reconnaitre pour ne plus jamais les laisser passer. La Mint House était de ces hasards. Imaginez, un appartement clair, sans caution, quasiment neuf, abordable et dont personne n’a voulu pendant des mois, comme s’il avait été mis là pour que je me présente et me décider à le prendre. Et Solène, cette jeune fille dont je me suis occupé durant deux ans, l’aidant à faire ses devoirs, pour un salaire incroyablement haut. Je me souviens, au CROUS, la dame qui me dit, « vous pourriez vous occuper d’une enfant handicapée ?», et j’avais répondu oui. Une famille délicieuse qui débordait d’amour, mais que j’ai planté assez lamentablement. J’aidais désormais la soeur de Solène, dont le handicap mental avait pris désormais un tour plus difficile. Et puis un jour je n’y étais pas allé, et puis un autre… Longtemps je m’en suis voulu. C’était l’époque où mes épisodes de dépression se rapprochaient. Je m’eparpillais, et puis un jour, l’énergie n’était plus là, et je me terrais chez moi. Mais quelle chance avait été ce travail, et quel gachis…
Donc, voilà que j’ai trouvé un appartement qui m’a l’air agréable, qui a quelque chose d’un peu spécial. Après la visite, je me suis retrouvé dans ce quartier, ses rues, avec les plantes un peu partout, Sky Tree me dominant, Asakusa. J’ai appelé Yann, on a bavardé pas mal, peut etre pendant plus de trente/ quarante minutes. Dans ce qui tournait à la promenade, voilà que je vois ici un temple que je ne connaissais pas, là un autre que je n’avais jamais vu à cette saison, et ces vieilles maisons rescapées longeant ces rues perpendiculaires bordées de verdure, un vélo qui passe, et tiens, encore un temple…
Je vais à l’agence demain matin. Je ne sais pas si j’aurais l’appartement. J’ai fais ce que j’avais à faire pour l’avoir. Le reste, c’est cette bonne étoile qui veille sur moi depuis l’enfance et m’a permis de traversé les obstacles sans jamais y laisser trop de plumes.
J’ai en revanche bien compris que c’est dans un tel quartier que j’aimerais habiter, car tout y est humain sans y être surfait (Kagurazaka), c’est calme sans être une banlieue (Kasai) »

Suite écrite vendredi 29.
« Lundi matin, je suis allé rencontrer mes nouveaux étudiants, le groupe que Reka me confie. Je suis ensuite revenu sur Tôkyô, et j’ai changé mon iPad. Mon ancien iPad me servira à l’école, il se faisait lent avec certaines applications. J’ai eu la surprise de découvrir que comme j’avais un iPhone, je pouvais avoir un tarif moins cher pour le nouvel iPad. Je paie donc désormais 1500 yens de moins, allez savoir… Le nouvel iPad est plus léger, internet est plus rapide (je pense que c’est de la 3G+). L’écran est magnifique, et iPhoto est bien utile pour bidouiller un peu les photographies. Je m’en sert tellement. Pour tout dire, mon ordinateur principal est réellement devenu l’iPad. Je l’utilise dans le métro pour écrire, lire, surfer, écouter de la musique… »

Et nous voilà samedi 30 juin.
Je suis allé à l’agence hier soir. Il y a eu des vérifications faites par la société qui se porte garante, et la décision est tombée hier après-midi. Au dire de la fille de l’agence, incroyablement rapide. Je signe mon contrat jeudi, j’emménage à partir de dimanche. Cela me laissera en fait 3 semaines pour m’installer avec avec le mois de préavis où j’habite, je ne pourrai pas quitter avant le 28 juillet. C’est plus qu’il n’en faut pour bien m’installer.
Je vais donc habiter à Asakusa. Je n’en reviens pas…
De Tôkyô,
Madjid

Show CommentsClose Comments

2 Comments

  • Avatar
    Madeleine111
    Posted 27 août 2013AD - 1434AH شوال 20 19 h 51 0Likes

    Hello, Il faut que je fasse faire une brochure pour ma société mais c’est un domaine trop flou pour moi. Des confreres ont travaillé avec profil design designé comme créateur de magazine ipad et me recommande vivement cette entreprise. Je n’ai pas trouvé des exemples de réalisation donc je souhaiterais avoir votre “expertise” pour poser les bonnes question si je les contactes. Vu que je ne suis pas à l’aise encore sur ce sujet est ce qu’il y a des “arnaques” à éviter ? j’avoue que c’est encore vague pour moi et j’aimerais éviter de jeter de l’argent en l’air. Merci d’avance =)

    • Madjid Ben Chikh
      Madjid Ben Chikh
      Posted 28 août 2013AD - 1434AH شوال 21 15 h 59 0Likes

      Je ne sais helas pas du tout. Je fais tout moi-meme, j’ai commence a bidouille il y a 10 ans, mais vraiment je suis totalement novice. Je ne sais pas du tout les pieges, ni les risques ni meme combien ca coute… En fait, tout ce que je sais, c’est que le modele de site que j’utilise s’adapte automatiquement a iPad et iPhone (ca s’appelle “responsive”). Je n’ai rien eu a faire. Pour ce qui est de faire une brochure pour iPad, vraiment je seche…
      Jetez un coup d’oeil a issuu.com
      Je suis sur que vous pouvez trouver cela sur des forums.
      Madjid

Leave a comment

Veuillez calculer (protection contre les spams) *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: